Macouria: enlèvement des voitures abandonnées et facture de 340 euros pour les propriétaires

pollution
La police municipale de Macouria procède à l'enlèvement des épaves
La police municipale de Macouria procède à l'enlèvement des épaves ©Jocelyne Helgoualch

La ville de Macouria a décidé d’enlever toutes les épaves abandonnées un peu partout sur la commune et d’appliquer un principe simple: pollueur payeur. Les propriétaires identifiés des véhicules hors d’usage recevront une facture de 340 euros. 

Les carcasses de voitures jalonnant les routes de Guyane, c’est une problématique qui concerne malheureusement l'ensemble du territoire guyanais.

Les carcasses des voitures de Soula
Les carcasses des voitures de Soula ©Jocelyne Helgoualch

La ville de Macouria a décidé d’enlever toutes les épaves abandonnées un peu partout sur la commune et d’appliquer un principe simple : pollueur payeur. Les propriétaires identifiés des véhicules hors d’usage recevront une facture de 340 euros. Une vingtaine de carcasses de voitures doivent être enlever des bords des routes.

Soula debarrassé de ses épaves de voitures
Soula débarrassé de ses épaves de voitures ©Jocelyne Helgoualch

Ces épaves de voitures trainaient dans le quartier de Soula depuis des mois

La commune de Macouria a pris les choses en main. Tous ces véhicules hors d’usage seront enlevés et acheminés dans une casse automobile.

Les propriétaires des épaves seront identités
Les propriétaires des épaves seront identités ©Jocelyne Helgoualch

La police municipale a répertorié une vingtaine d’épaves abandonnées sur le secteur de Macouria. Le maire Gilles Adelson ne veut plus voir ces épaves le long des routes de sa commune.

Gilles Adelson, maire de Macouria
Gilles Adelson, maire de Macouria ©Jocelyne Helgoualch

C’est dangereux car les automobilistes regardent à coté, cela créé des accidents. La RN 1 est déjà très accidentogène, après il y a aussi le problème de la pollution visuelle. Nous sommes pour une ville propre, nous travaillons là-dessus. Nous nous substituons aux différents gestionnaires des voieries pour retirer tous ces véhicules hors d’usage.

Gilles Adelson , maire de Macouria

La commune de Macouria veut appliquer le principe du pollueur payeur

Les épaves enfin enlevées du bord des routes
Les épaves enfin enlevées du bord des routes ©Jocelyne Helgoualch

Tous les propriétaires des véhicules qui auront été identifiés recevront un titre de recette précise Gilles Adelson, en clair, la facture.

Ce travail n’est pas gratuit parce que c’est quand même l’argent du contribuable qui va être mis en œuvre pour le ramassage, donc chaque propriétaire de VHU est identifié et recevra un titre de recette.

Gilles Adelson, maire de Macouria

 La facture s'élèvera à 340 euros, entre autre, pour les frais d’enlèvement du véhicule, des factures qui seront réclamées par la mairie aux propriétaires indélicats. La commune de Macouria a fait du respect de l’environnement une de ses priorités, cette initiative en est un nouvel exemple.

Le reportage de Jocelyne Helgoualch et Franck Fernandes 

Environnement : Macouria fait la chasse aux carcasses de voitures.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live