Mouvement de contestation des motards à Cayenne contre l'interdiction de circuler en interfile

sécurité guyane
Manifestation des motards contre la loi interfile
©Guyane la 1ère

 80 motards réunis ce 20 février pour dénoncer la loi du 1er février 2021 qui interdit de circuler sur l’interfile. Désormais, tout motard pris en flagrant délit de remontée de file s’expose à une amende de 135€, ainsi qu’à un retrait de 3 points sur son permis de conduire.

Le mouvement de contestation nationale des motards a bien été suivi à Cayenne où 80 motards se sont réunis pour dénoncer la loi entrée en vigueur le 1er février 2021 qui leur interdit de circuler sur l’interfile.

Les motard en colère
Manifestation des motards contre la loi du 1er février ©Guyane la 1ère

Cette conduite typique des deux roues qui est de se faufiler entre deux files de voitures, afin d’éviter de rester bloqué derrière celles-ci lors d’embouteillages et de ralentissements. Désormais, tout conducteur de deux roues pris en flagrant délit de remontée de file s’expose à une amende de 135€, ainsi qu’à un retrait de 3 points sur son permis de conduire.
Les motards ont mené une opération escargot sur la 4 voies à la sortie de Cayenne. Aucun d'entre eux n'imagine rester derrière un véhicule à respirer des gazs d'échappement durant des heures. Etre en moto, c'est pouvoir justement échapper aux perpétuels embouteillages qui contrarient la circulation.

Le reportage de Guillaume Perrot et Martial Gritte

Motards : une réforme qui passe mal.