guyane
info locale

[Municipales] : quelles sont les conditions d'éligibilité pour déposer sa candidature ?

élections guyane
Elections
Les déclarations de candidatures aux municipales 2020 fleurissent : une cinquantaine de prétendants se sont déjà déclarés. Les listes doivent être déposées en préfecture avant le 27 février, afin d'être validées. Les conditions d’éligibilité sont strictes.
 
Les déclarations de candidatures fleurissent. Actuellement une cinquantaine de prétendants aux municipales 2020 ont décidé de présenter une liste. Seulement peu sont ceux qui ont effectué leur dépôt officiel de liste à la préfecture. Ils ont jusqu’au 27 février pour le faire. La liste déposée en préfecture, doit, pour être validée, obéir à des conditions d’éligibilité strictes.


Des conditions d'éligibilité

Pour se présenter aux élections, il faut réunir des conditions précises, avant de prétendre exercer les fonctions de conseiller municipal, maire adjoint ou élu communautaire. La première condition requise est d’avoir au moins 18 ans au plus tard le 14 mars 2019. Il faut également avoir satisfait aux obligations militaires, en ayant effectué son service national. Les Français nés à partir du 1er janvier 1979 doivent  -une fois recensés-   avoir suivis la journée de défense et citoyenneté.


Des listes à vérifier

Etre candidat, c’est être français ou ressortissant de l’Union européenne. Ce dernier devra produire une déclaration certifiant qu’il n’est pas déchu du droit d’éligibilité dans son pays d’origine. Toutefois, un ressortissant européen élu au conseil municipal ne peut être ni maire, ni adjoint ni même conseiller municipal délégué. En outre, le candidat doit être électeur de sa commune, et inscrit sur les rôles fiscaux. Il ne peut pas figurer sur plusieurs listes.
Enfin, la parité n’est pas obligatoire pour la constitution des listes dans les communes de moins de 1000 habitants. Elle est recommandée. En revanche, la composition d’une liste alternative entre les deux sexes est obligatoire pour  les communes de 1000 habitants.

C’est donc à partir du 27 février que le nombre de candidats sera réellement connu, après les vérifications obligatoires effectuées par le service des titres et de la vie démocratique de la préfecture.

 
Publicité