Le nouveau film du réalisateur guyanais Thaizen Ringuet "Parce qu'elle m'aime" sortira au mois de novembre

cinéma guyane
Dernier jour de tournage du film de Thaizen Ringuet - "Parce qu'elle m'aime"
Derniers réglages avant une nouvelle prise ©Yves Robin
Dernière séquence de tournage pour le film « Parce qu’elle m’aime ». Nouveau  film du jeune réalisateur Thaizen Ringuet , fort succès de ses deux dernières productions « Amour kréyol et Coloc Quête ». Cette fois, il aborde le thème des violences conjugales avec un point de vu inattendu.
Le comédien Adams M’Backé est l'interprète du rôle principal.
Adams M’Backé acteur  principal du film "Parce qu'elle m'aime"
Adams M’Backé acteur principal ©Yves Robin
Ohji, c’est lui. Un passionné de danse qui se retrouve dans une situation embarrassante. Il doit raconter sa relation tumultueuse avec son ex compagne à une spécialiste :

Un jeune homme ambitieux qui a de grands projets dans la vie, qui une compagne. Il s'avère qu'elle veut obtenir des réponses bien précises à ses questions alors qu'elle a déjà ses réponses. Durant toute une journée, elle va me pousser à bout, dans mes retranchements et j'aurai un geste déplacé qui m'amènera à la scène que l'on tourne aujourd'hui...

Tournage d'une scène de "Parce qu'elle m'aime"
Les acteurs principaux ©Yves Robin
Warren Coppet  22 ans se lance dans le cinéma. C'est son premier rôle dans un court métrage. Il vient de l’hôtellerie mais jouer faire le comédien lui a plu. Warren s’est découvert, d’ailleurs son personnage, Christ, lui colle bien à la peau :

Un personnage très dissipé, très sûr de lui qui croit tout gérer alors qu'il ne gère pas tout à fait comme il le pense... c'est quelque chose que j'ai déjà vécu en étant plus jeune qui a été pour moi une belle expérience.


Thaizen Ringuet en est à sa troisième production. Après les comédies Amour Kréyol et Coloc Quête, ce jeune réalisateur guyanais aborde le thème des violences conjugales avec un point vu inattendu.

La violence est toujours sur une femme mais cette fois c'est quand même le point de vue de l'homme. Pourquoi, comment, il en est arrivé là, qu'est-ce qu'il a fait exactement, c'est lui qui raconte l'histoire. C'est lui qui est en situation avec un psychiatre, un professionnel qui va l'amener à se dévoiler


Un tournage difficile vu la crise sanitaire et Thaizen n’a pas manqué de l’inclure dans le film. Dans tous les cas une histoire qui ne laissera pas indifférent.
Sortie du court métrage dans les salles de cinéma fin novembre 2020.



 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live