Plusieurs sites d’orpaillage clandestins démantelés le long du Maroni par les Forces armées de Guyane et la Gendarmerie Nationale

orpaillage guyane
Saisie de quads par les gendarmes
Saisie de matériel le 28 septembre le long du Maroni sur un site d'orpaillage illégal ©Gendarmerie de la Guyane
Différentes opérations de démantèlement de sites d’orpaillage clandestins ont été menées par la Gendarmerie Nationale et les Forces armées de Guyane cette semaine le long du Maroni. Plusieurs tonnes de matériels ont été saisies, détruites sur place et près de 200 grammes d’or découverts.
Mardi (le 29 septembre), une opération héliportée Anaconda a été menée au sud de la commune de Maripasoula.
Au cours de cette mission coup de poing, neuf sites d’orpaillage illégal ont été démantelés, dont quatre situés dans le Parc Amazonien de Guyane.
L’Antenne du groupe d’intervention de la gendarmerie nationale (AGIGN) a mis ainsi la main sur 21 moteurs, 9 corps de pompe, 5 tables de levée et environ 1 tonne de carburant.


Du matériel qui a été en intégralité détruit sur le site

La veille, (le 28 septembre), une patrouille Harpie a découvert, dans le secteur de la crique "Bois Blanc" sur la commune de Papaïchton, une zone servant à l’approvisionnement logistique des sites illégaux d’orpaillage.
De nombreux matériels ont également été saisis tels que 7 motopompes, 3 moteurs, 3 quads, 2 motocyclettes et 2300 litres de carburant.
Sur le site, 153,5 grammes d’or ont également été découverts.