Renforcement des contrôles en Guyane à la frontière brésilienne. La région de l'Oyapock enregistre des cas de Covid en Guyane et au Brésil

monde est guyanais
contrôles renforcés sur l'Oyapock
contrôles renforcés sur l'Oyapock ©Anthony Hilaire
L’ annonce d’un nouveau cluster à St-Georges de l’Oyapock à la frontière brésilienne a renforcé les opérations de contrôle sur le fleuve.
3 cas de Covid-19 se sont déclarés dans une famille de St-Georges de l’Oyapock.

Les contrôles sont renforcés à la frontière entre la Guyane et le Brésil.
Les patrouilles fluviales sillonnent l’Oyapock pour assurer un confinement strict de part et d’autre des rives du fleuve.

Le préfet de Guyane, Marc Del Grande, appelle à la vigilance au vu du foyer coronavirus présent dans la commune

Nous avons des cas à St Georges depuis quelques jours.
Nous aurons peut-être d’autres cas. La population doit rester confinée et surtout ne pas se rendre à Oiapoque de l’autre côté de la frontière.

Le pont de l' Oyapcck
Le pont de l' Oyapock ©Anthony Hilaire

La crainte des autorités françaises vient aussi du voisin le géant Brésilien, où l’état d’Amapa et la ville frontalière sont en alerte Covid-19

Les contrôles et le confinement ont bien fonctionné.

Plus de chassé croisé des embarcations et des taxis bateau sur l’Oyapock comme auparavant mais encore quelques pêcheurs.

2 ressortissants bresiliens et un enfant qui se trouvaient non loin de la rive française ont été controlés sur le fleuve. ils transportaient du wassaï qui a été saisit par les douaniers. Les 2 hommes et l'enfant ont été reconduits à Oiapoque au Brésil.
Encore quelques bateaux tentent la traversée entre le Brésil et la Guyane
Encore quelques bateaux tentent la traversée entre le Brésil et la Guyane ©Anthony Hilaire

Le Maire de St- Georges participait à cette opération de contrôles. Georges Elfort reste inquiet pour les jours à venir, en cette période où le coronavirus circule dans la région de l’Oyapock.

Le problème, ce sera le déconfinement après le 11 Mai. On sait très bien que ça va circuler et il faut s’attendre à d’autres cas.

La ville frontalière brésilienne d’Oiapoque enregistre à ce jour 7 cas confirmés et 13 cas suspects.