Retour timide des touristes à Cacao pour la soupe traditionnelle Hmong

société
Cacao
Au marché de Cacao, les parfums des épices de la soupe traditionnelle Hmong sont de retour après une absence de 8 mois. Le marché était fermé depuis Mars dernier. Les vendeurs de fruits et légumes restent délocalisés, place des fêtes. Cacao vit désormais le dimanche, entre ces 2 places de marchés.

Pierre Va Toua et sa famille occupent un des stands les plus prisés par les clients venus à Cacao pour déguster la soupe Hmongh au marché. Un lieu fréquenté par les Guyanais et les touristes, la tradition du dimanche midi. Mais la crise Covid est passée aussi à Cacao.
Pierre Va Toua
Pierre Va Toua ©Jocelyne helgoualch

Ca fait depuis 8 mois, voire 9 mois, depuis le mois de Mars qu’on a arrêté nos activités. On avait l’habitude d’offrir aux touristes les soupes et ça a été très difficile pour nous car nous, on est privé de tout ! On fait la soupe et on vend les légumes sur le marché, mais partout, c’était fermé donc c’est un handicap énorme pour nous.

Pierre Va Toua , vendeur de soupes au marché de Cacao

La Guyane et son monde economique a été particulièrement touché par les fermetures pour crise sanitaire instaurées depuis le mois de Mars en Guyane et les habitants de Cacao, agriculteurs pour la majorité, ont subit de plein fouet les fermetures des marchés.
 
réouverture de la restauration au marché de Cacao
réouverture de la restauration au marché de Cacao ©Jocelyne Helgoualch

Le marché de Cacao conserve malgré tout encore une atmosphère de sortie de crise.
Pas encore de grande affluence et toute une partie du marché toujours désertée par les vendeurs.
 
Le marché de Cacao sans grande affluence
Le marché de Cacao sans grande affluence ©Jocelyne Helgoualch

En raison de la crise sanitaire, les marchands de fruits et légumes ou d’artisanat Hmong occupent un autre espace du village, avec une partie des étals en extérieur.
 
Le marché délocalisé de Cacao
Le marché délocalisé de Cacao ©Jocelyne Helgoualch
 
Le sourire des agriculteurs de Cacao après des mois d'inactivité
Le sourire des agriculteurs de Cacao après des mois d'inactivité ©Jocelyne Helgoualch

La nouvelle formule semble même séduire les agriculteurs, à l'exemple de Lou Ya, agricultrice de Cacao.

Ça reste encore très difficile, on perd beaucoup de marchandises, car il y a moins de clients. Là, ça commence à aller un peu mieux. Ici, c’est plus joli, il y a plus de place et plus de stands pour la famille, c’est bien !

Lou Ya, agricultrice à Cacao

 
Les clients venus faire leur marché ce dimanche à Cacao attendaient aussi avec impatience de pouvoir revenir au village.
Les clients de retour au marché de Cacao
Les clients de retour au marché de Cacao ©Jocelyne Helgoualch

Il n’y a pas beaucoup de monde, j’espère qu’ils pourront reprendre leurs activités rapidement car ils travaillent beaucoup, ils vivent de leurs cultures. C’est normal qu’ils ouvrent et qu’ils puissent vivre de leurs fruits et légumes. On nous a dit qu’il y a des travaux qui se font alors on est venu voir ce qui se fait, mais les travaux, on ne les a pas vu. Je ne sais pas quand ils vont commencer.

Un client du marché de Cacao


Cacao et ses 2 marchés. Ce mode de fonctionnement pourrait se poursuivre encore quelques mois indiqueThéodore Ya Tcha, conseiller municipal de Roura, nouvellement élu.
 
Théodore Ya Tcha, conseiller municipal de Roura
Théodore Ya Tcha, conseiller municipal de Roura ©Jocelyne Helgoualch

La deuxième vague Covid risque de nous arriver, donc on va garder ce système avec les 2 emplacements encore un moment, le temps que ça dure. Des travaux ont été réalisés au marché historique par rapport à des pannes de bois qui réceptionne les tôles. Ça a été fait il y a 2 semaines et là on a rouvert. Avec le peu de moyens dont la commune dispose, on espère faire en sorte que le marché retrouve son éclat habituel.

Théodore Ya Tcha, conseiller municipal de Roura


Les agriculteurs ont subi d’énormes difficultés économiques durant ces mois de crise sanitaire où les marchés de Guyane étaient fermés. Le village de Cacao compte près de 1000 habitants, tous pour la plupart agriculteurs.


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live