Serge Smock, président de la CACL, tient un discours d'unité et de rassemblement

politique centre littoral
Serge Smock président de la CACL
Serge Smock président de la CACL ©Guyane la 1ère
Serge Smock est donc le nouvel homme fort de la Communauté d’Agglomération du Centre Littoral. Il était ce matin l'invité de Guyane la 1ère et a insisté sur sa volonté de consensus et d'unité au sein de l'assemblée.
 
Serge Smock est désormais à la tête de la présidence de la CACL. Le maire de Matoury a obtenu 26 voix, contre 20 pour Sandra Trochimara, la maire de Cayenne le vendredi 6 novembre. Un positionnement qui a été à l'encontre du choix de l'ancienne présidente Marie-Laure Phinéra-Horth qui souhaitait être remplacée par une femme. Pour Serge Smock rappelle :
 

"Nous sommes venus en hommes et femmes libres avec nos projets. Nous avons présenté nos orientations. Il y a eu débat et tout s'est passé dans un consensus général. Pour la présidence, il y avait 2 candidats, le suffrage démocartique a parlé cela ne va pas nous empêché de travailler ensemble... On va faire les efforts pour travailler en équipe et de façon intelligente"


Pourtant le maire de Matoury, affirmait il y a quelques jours, que la présidence de l'Agglo ne l'intéressait pas. Lui de répondre qu'il est difficile de se positionner tant qu'il n'y a pas eu d'échanges. Et d'avouer tout de même que les problématiques qui relèvent de l'Agglo sont souvent revenues sur le tapis durant la campagne pour les élections municipales. Dès lors cela lui a paru justifié de poser sa candidature.


Un discours d'unité et de rassemblement 

Serge Smock ne veut pas s'attarder sur les polémiques qui tendent à dire que les présidents travaillent d'abord pour leur ville. Selon lui, l'action est collective et il s'attachera à suivre cette ligne car l'Agglo n'est pas une instance politique mais une instance de gestion :
 

J'ai un discours d'unité et de rassemblement. Je suis quelqu'un qui essaie de fédérer, le passé c'est le passé. Il y avait le temps de la campagne et maintenant le temps des réalisations et du travail...


Parmi les priorités la gestion des déchets avec notamment l'installation de la nouvelle décharge à Quesnel ouest entre Montsinéry et Macouria. Un lieu qui ne fait pas consensus, les riverains sont vent debout contre ce projet. 
Retrouvez ici l'intégralité de l'entretien.
Invité thé café : Serge Smock, maire de Matoury, Président de la CACL.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live