Une fusion musicale entre l'Amazonie et la Normandie donne naissance au clip Mondes et Frontières

musique
BE WHY sur scène à l'Eldo
©Nomade

Créer des rencontres musicales en temps de covid, un challenge difficile à relever. L'association Nomade a réussi ce pari en accueillant, au mois de janvier, un groupe de musique jazz funk de Normandie By Why pour une résidence musicale avec 3 rappeurs de Guyane: Teko Makan, Edsam et Yassin. 

 

 

Ne dit -on pas que la musique n'a pas de frontière! C'est exactement ce principe qui a guidé les frères Hugues et Pierre-Marie Levaillant et l'association Nomade, dans leur projet de créer une fusion entre l'univers jazz-funk des musiciens normands de Be Why et celui de rappeurs guyanais lors d'une résidence de création à l'auberge du Mahury.

Résidence de création de By Why à l'auberge du Mahury
Tournage à l'auberge du Mahury ©Nomade

 

Un long cheminement pour arriver en Guyane

Un an pour faire aboutir ce projet qui devait être, au départ, un partage d'expérience avec des concerts à Cayenne et Saint-Laurent-du-Maroni. Tout était organisé pour avril 2020 puis a été reporté à la Toussaint pour cause de covid. Finalement la période retenue sera janvier 2021. Pour s'adapter à la situation sanitaire, la tournée et les master class sont annulées et remplacées par un seul concert à Cayenne et une résidence de création. Le groupe Be Why qui a section cuivres très étoffée est composé de deux saxophonistes, deux trompettistes, un tromboniste, un pianiste, un bassiste, un guitariste lead, un batteur et un percussioniste. A souligner que pour l'occasion, le percussioniste guyanais, Fernando Renau Ferrer était invité. 

La section cuivre de Be Why
La section cuivre de Be Why ©Nomade

 

Une thématique universelle : les migrations et passages de frontières

Pour cette résidence musicale explique Pierre-Marie Levaillant, la thématique du rassemblement a été choisie avec en arrière-plan, les frontières, les parcours des immigrés.
Trois artistes locaux sont invités, les rappeurs : Teko Makan, un artiste engagé pour la cause amérindienne en Guyane et auteur d'une chanson contre le site minier La Montagne d'or notamment.

Teko Makan
©Nomade

Edsam issu de la musique urbaine aux sonorités certes rap mais aussi reggae-jazzy. 

Edsam
Edsam ©PML

Et Yassin venu d'Europe, depuis 5 ans en Guyane. L'artiste a passé 10 ans à voyager sur le continent sud américain. Ainsi, au fil de ses rencontres et de ses expériences, l'univers du musicien a beaucoup évolué, sa conception du monde aussi.

Yassin
Yassin ©Nomade

Chacun de ces rappeurs a produit son texte à partir des mots - monde et frontières naturelles ou administrative ou encore les frontières personnelles cela a permis un travail d'écriture fructueux et intriguant. 
Durant cette rencontre créative, la fusion a opéré. By Why mêlera la musique funk, le reggae, le rap pour un produit final appelé : Worlds and Borders - Muniwikom o'olam Dzalakom - Mondes et Frontières.

Un clip réalisé par Noël Clément avec une équipe constituée de la société de production guyanaise Kara Star Prod, de Magali Martinez et Yann Espern. Le scénario est signé Nadine Bugnot et Yassin Smirs.