Une suspicion de naufrage d’une pirogue de migrants venue du Brésil dans l’est de la Guyane

faits divers est guyanais
Opération de contrôle de la frontière franco-brésilienne, dans l'embouchure de l'Oyapock, par la police civile d'Oiapoque.
"Opération de contrôle de la frontière franco-brésilienne, dans l'embouchure de l'Oyapock, par la police civile d'Oiapoque. ©Police Civile d'Oiapoque / Délégué Charles Corrêa
Cela se serait produit jeudi après-midi dans l’embouchure de l’Oyapock, sur la commune de Ouanary.
L’alerte a été lancée vendredi matin par le président du Comité Régional de la Pêche Maritime (CRPM). Dans la nuit de jeudi à vendredi, Georges Michel Karam a reçu un appel anonyme d’un parent de migrants inquiet de ne pas voir ses proches arriver.
Le président du CRPM a alerté les autorités vendredi matin. Des recherches ont été coordonnées par le CROSS Antilles Guyane et l’Etat-Major de Zone.
Un appareil de la gendarmerie a survolé la zone jusqu’en fin de matinée, sans trouver de traces de naufragés. Les recherches ont donc été suspendues.
A noter par ailleurs que l’hélicoptère Dragon 973 des Sapeurs-Pompiers et le Service Départemental d’Incendie et de Secours ont été placés en pré-alerte, sans être activés. Vendredi, Georges Michel Karam a été informé par deux capitaines de navires de pêche que d'autres naufrages auraient eu lieu entre l'embouchure de l'Approuague et Degrad-des Cannes.
Cette alerte intervient alors qu’une vidéo circule depuis au moins hier matin sur les réseaux sociaux. Elle montre des naufragés dans l’eau et sur des rochers, avec un commentaire en voix off en portugais du Brésil. La sénatrice Marie-Laure Phinéra Horth l’a relayée jeudi sur son compte tweeter en évoquant « un naufrage à la montagne d’argent ».  
Les Outre-mer en continu
Accéder au live