Vaccin dès 30 ans contre le coronavirus en Guyane : afflux des guyanais de tout âge au vaccinodrome de Cayenne

coronavirus
Vaccinodrome de l'Encre à Cayenne
Vaccinodrome de l'Encre à Cayenne ©K Constable

Il y a 10 jours, le centre de vaccination massif a été inauguré à l’Encre à Cayenne. Le lieu va augmenter ses plages horaires, en réponse à la demande massive des guyanais pour se faire vacciner. Les trentenaires, comme des citoyens de tous âges, n'hésitent pas à se faire vacciner.

Alexandre a 38 ans. Il est en parfaite santé. Il a le sourire aux lèvres et attend avec impatience son tour. Pressé de se faire vacciner contre le coronavirus. Le jeune homme vit à Cayenne. Comme beaucoup de trentenaires, quand il a su que la vaccination était accessible dès l’âge de 30 ans en Guyane, il n’a pas hésité une seconde.

J’ai un ami qui m’a dit qu’ils allaient commencer à vacciner au-dessus des 30 ans. J’ai appelé un lundi matin et j’ai eu immédiatement un rendez-vous. C’est une opportunité à saisir, en France faudrait attendre jusqu’au mois de juin, donc voilà.

Alexandre, 38 ans, candidat au vaccin

Vaccinodrome de Cayenne
Vaccinodrome de Cayenne ©K Constable

Alexandre fait partie des centaines de patients à être venus ce samedi matin au centre de vaccination massif de l’île de Cayenne.

C’est un flux constant à l’ENCRE

Le nouveau centre de vaccination a ouvert il y a un peu plus d’une semaine. Des Guyanais de tous âges viennent se faire vacciner. Patrick vient recevoir sa deuxième injection.

Tout s’est bien passé, pas de douleur particulière ni d’effet indésirable. J’ai trouvé que c’était très simple, plutôt bien organisé et très efficace!

 

Campagne de vaccination massive à Cayenne
Campagne de vaccination massive à Cayenne ©K Constable

Comme Patrick, ils étaient encore plus de 200 à venir se faire vacciner ce samedi matin. Achille Gaudinot, cadre supérieur de santé est même étonné du succés du vaccinodrome de Cayenne.

Ca défile! Nous sommes bien contents ! L'objectif est de vacciner le maximum de personnes. Les moins de 50 ans étaient en attente. Depuis que l’accès est dès 30 ans, on voit bien que les rendez-vous ont encore augmenté.

Achille Gaudinot, cadre supérieur de santé

Afflux des patients à l'Encre pour la vaccination
Afflux des patients à l'Encre pour la vaccination ©K Constable

Face à la motivation des guyanais pour se faire vacciner, le vaccinodrome de l’Encre devrait prochainement élargir ses horaires d’accueil.

Objectif à terme : vacciner entre 7h et 21h, 7 jours sur 7 !

Selon l’agence régionale de santé, plus de 17 300 injections ont été faites en Guyane depuis le début de la campagne de vaccination. 

Vaccination : les 30 ans et plus au rendez-vous.