Vaccination dans les pharmacies : des professionnels au coeur du dispositif en Guyane

coronavirus guyane
Vaccination en Pharmacie
©Guyane la 1ère

En Guyane, l’Agence régionale de santé a annoncé que les pharmaciens pourront vacciner contre la covid. Les questions que se posent cependant ces derniers : c’est qui et sur quels critères seront-ils sélectionnés ? Mais ils n’attendent que les modalités et le feu vert des autorités.

Oui pour vacciner dans leurs officines contre la covid-19. Les pharmaciens se disent prêts et regrettent l’absence de communication de la part des autorités sur le sujet. Ils réclament pour se faire concertation et formation et rappellent que vacciner tombe dans leur champ de compétence Samuel Pefoura, pharmacien, Catherine Mvogo, pharmacienne, Eric Bourdin, pharmacien :

Il faudrait que les pharmaciens puissent être formés. Formés pour vacciner contre la grippe cela fait 3 ou 4 ans que nous vaccinons les patients... Maintenant, il y a tout un protocole qui doit être mis en place, on attend les consignes du syndicat et de l' ARS... On est très favorable à la vaccination en officine, on attend le top départ pour commencer !


Même positionnement pour leur représentante, la co-présidente du syndicat des pharmaciens de Guyane mais Liliane Pognon veut calmer les ardeurs, elle rappelle que s’organiser pour vacciner contre la covid-19 est autrement plus stricte et plus contraignant que pour la grippe :

C'est un dispositif qui sera beaucoup plus lourd à gérer au niveau organisation ... Personnellement je serais favorable ... mais il faudra caler cela juridiquement.

Liliane Pognon, présidente syndicat des pharmaciens de Guyane
©Guyane la 1ère


Tous les clients ne sont pas convaincus par le dispositif

Les pharmaciens, sont assurément de précieux partenaires dans le dispositif de vaccination mais dans la patientèle, la perception du vaccin et de qui doit l’administrer évoluera dans le temps ou pas :

Cela ne m'intéresse pas du tout ni dans la pharmacie ni ailleurs... Je vais me faire vacciner aujourd'hui à l'hôpital sinon je l'aurai fait volontiers ici... Je préfère encore aller voir un médecin. J’aurais été plus jeune oui mais à mon âge, je préfère être prudente...


L’importance d’un médecin à proximité est justement évoquée par certains pharmaciens, une réaction anaphylactique pouvant survenir après l’injection. Le protocole de vaccination recommande en effet le placement du patient sous surveillance pendant au moins 15 minutes après la vaccination.

Vaccin anti COVID : les pharmaciens au coeur du dispositif.