Vers une annulation du Carnaval 2021 pour cause de crise sanitaire, la population guyanaise s'y résigne

coronavirus guyane
Carnaval : Mayouri Tcho Neg à la parade du Littoral
La joie et la créativité à la parade du littoral ©Fabrice Juste
Avec la crise sanitaire covid y aura -til  un carnaval 2021 ou pas? La question est posée depuis des mois. Ce 15 décembre, les autorités préfectorales vont annoncer leur décision, mais la population a déjà compris qu'il lui faudra se résigner et se passer de défilés et soirées carnavalesques.
C’était dans l’air, la confirmation devrait intervenir dans les prochaines heures : l’annulation des festivités du carnaval 2021. Paul-Marie Claudon le secrétaire général de la Préfecture doit annoncer en effet cet après-midi les nouvelles mesures de freinage dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus Covid 19, au rang desquelles les dispositions pour le carnaval.


La santé doit primer sur le carnaval


Dans les rues de Cayenne, les habitants ne montrent pas de déception mais une forme de résignation. La crise covid sévit toujours, il faut donc adopter les comportements qui ne l'aggraveront pas. Donc le leitmotiv est : la santé avant tout "c'est ce qui prime pour 2021" - "on ne doit pas prendre de risque. Ils l'ont annulé au Brésil, il n'y a pas de raison qu'il ne soit pas annulé ici".
Certes, l'annulation est nécessaire mais il faut vivre aussi affirme cette cayennaise face à une autre qui lui rappelle qu'il est important de protéger les seniors et tout le monde. Cela représente un petit sacrifice nécessaire.


Décision prise au mois de septembre pour le groupe carnavalesque Mayouri Tcho Neg


Depuis le mois de septembre, les membres du groupe carnavalesque Mayouri Tcho Neg ont pris la décision de ne pas se préparer pour le carnaval 2021. Les conditions n'étaient pas réunies sur le plan sanitaire et économiques rappelle le président Pascal Lama :
 

Pour bien défiler, pour être beau il faut les costumes. En général on récupère les éléments au Suriname qui est inaccessible. Trouver des costumes au dernier moment pour 150 personnes c'est compliqué. Nous avons décidé de prendre une pause.


Le groupe organise des regroupements pour maintenir la cohésion en essayant de respecter au mieux les mesures barrières. Le rendez-vous est pris pour 2022.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live