Vivez la Commémoration de l'abolition de l'esclavage sur Guyane la 1ère

commémorations
Commémoration
A l'occasion de la Commémoration de l'Abolition de l'Esclavage en Guyane, Guyane la 1ère accompagne ses auditeurs, téléspectateurs et internautes dans leur devoir de mémoire en proposant des programmes, modules et émissions autour de l'esclavage jusqu'au 10 juin.

09 juin à 18h00 en Facebook live : Conférence "La traite négrière : des tragédies sur les côtes de Guyane (1738,1783, 1786)"
 
Régine Alexandre, Sarah Ebion et Lydie Choucoutou Ho-Fong-Choy, membres de l’association des professeurs d’histoire et de géographie de Guyane animeront une conférence sur la traite négrière organisée par la CTG et reprise sur le Facebook live de Guyane la 1ère .
 
10 juin à 11h00 en direct télé et Facebook Live : Commémoration numérique : Carte Blanche à Christiane Taubira
 
La Fondation pour la Mémoire de l'Esclavage et Guyane la 1ère proposent en partenariat un programme en live sur Facebook dédié à Christiane Taubira autour de l'esclavage. Ce live sera ponctué par des prestations artistiques ou des vidéos enregistrées de personnalités. 
 
10 juin à 20h00 en télé : Limyè ba yo
 

Limyè ba yo est un concert donné à l'occasion de la Journée de commémoration des victimes de l'esclavage colonial, organisé par Tony Chasseur. A travers 23 chansons pour nos aïeux de nombreux chanteurs/euses originaires des départements français d'Outre-mer et du reste du monde rendent hommage aux victimes de l'esclavage, célèbrent la fraternité, l'amour entre les peuples, et dénoncent le racisme, cette plaie héritée des temps les plus obscures de notre histoire... Confinement oblige, chaque chanteur ou musicien sélectionné s'est filmé et a enregistré son titre, avec un smartphone, à son domicile ou dans un lieu sécurisé . Puis, par la magie du montage, ils apparaissent ensemble à l'écran grâce à la technique du split screen (écran divisé).
 
10 juin à 21h25 en télé : Comédie musicale La Rue Zabym
 

L'histoire se déroule au début du mois d’Avril 1902, à Pointe à Pitre, en Guadeloupe. Aimé et Régina sont follement amoureux l'un de l'autre et ne s'en cachent pas. Il est évident pour chacun qu’ils finiront par se marier et avoir beaucoup d’enfants. Rien de bien nouveau, en soi ! Mais c'est pourtant cette histoire d'amour, apparemment si banale, qui sera à l'origine d'un des plus terribles drame de la rue Zabym. En effet, l'immense tendresse qu'éprouvent mutuellement ces deux jeunes n'est pas tout à fait du goût de tous, car Aimé est mulâtre et riche, alors que Régina, nonobstant son incroyable beauté, est noire et pauvre. Mais, malgré tout, ils sont prêts à affronter le monde entier pour avoir la chance de vivre à fond leur amour. Mais les choses se passent rarement tel qu’on les prévoit, et la vie va très rapidement s’en mêler pour transformer cette charmante intrigue en horrible drame social.