World Clean Up Day : la Guyane présente au rendez-vous

écologie
World Clean Up Day
Une quinzaine de bénévoles se sont activés pour nettoyer la Crique Soumourou ©Gaël Ho-A-Sim
Appelé également « la journée mondiale du nettoyage », le « World Clean Up Day » a rencontré un succès certain en Guyane. Plusieurs opérations ont eu lieu sur tout le territoire. Plages et criques ont été débarrassées de centaines de kilos de détritus.  
 
Opération planétaire lancée par l'association « Let's do it Fundation », le « World Clean Up Day » a, comme son nom l’indique, pour objectif de lutter contre la pollution à travers des nettoyages citoyens.
Cette année, elle a eu lieu ce 19 septembre.

En Guyane, plus d’une dizaine de collectes de déchets ont été organisées à travers le territoire notamment par le biais d’associations écologiques. De Cayenne à St Laurent du Maroni, en passant par le pays des savanes, un certain nombre de personnes se sentant concernées par le projet ont investi différents sites pour traquer saletés et détritus.
 
World Clean Up Day déchets
Les sacs de déchets se sont amoncelés dans la benne du camion ©Gaël Ho-A-Sim

C’était le cas notamment à la Crique Soumourou, située en bordure de RN1, entre les communes de Kourou et Sinnamary.
Le« mayouri » a permis le ramassage de 400kg de déchets en un peu plus de 2h par quinze bénévoles comme Aurélie : « Ça me heurte quand je vois des endroits qui sont dégradés alors qu’ils pourraient être magnifiques notamment pour l’éco-systeme, tous les animaux qui peuvent vivre ici, je trouve que c’est une situation qui est quand même assez alarmante ! » s’insurge-t-elle.
Un avis que partage Jnamey, également bénévole : « La réalité est là ! On est entrain de ramasser des bouteilles qui ont été cassées volontairement… il faut éduquer les adultes ! »
 

Pénaliser les contrevenants


Pour Loso, l’heure n’est au contraire plus à la pédagogie : « On essaie de nous même, de notre propre initiative, de nettoyer notre pays mais je crois que maintenant il faut passer à la pénalisation parce que il y a des pays ou ça ne se fait pas. »
 
Poubelle World Clean Up Day
Associée à cette action, la CCDS, la Communauté des Communes Des Savanes a offert pour l’occasion, une nouvelle poubelle. ©Gaël Ho-A-Sim

Jade Létard-Methon est à l'initiative du nettoyage de la Crique Soumourou. Selon elle, cette journée a permis à chacun de réaliser que le changement doit venir de soi en premier: « Il ne faut pas forcément attendre qu’un collectif, un décideur, ou que des gens soient désignés pour faire les choses. Il faut prendre les choses en main».

 
World Clean Up Day déchets
Au final 204 kg de verres, 149 de déchets en tout genre et 15 kg de déchets recyclables ont pu être collectés ce samedi 19 septembre. ©Gaël Ho-A-Sim

A Rémire-Montjoly, ils étaient une trentaine de volontaires à se réunir ce samedi après-midi sur la plage de Gosselin  pour répondre à l’appel mondial du World Clean-up day, un appel relayé par le Rotaract et l’association Guyane Plages propres, avec l’association Rémire-Montjoly Elite, présidée par Sabine Donzenac. Elle répond à Sébastien Laporte. 
 

"Il y a énormément de bouteilles en verres laissées sur la plage"


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live