publicité

Le Recteur de l'Académie Guyane tente la concertation : il reçoit une délégation et promet des personnels supplémentaires

Le mouvement de colère grandit dans les collèges et lycées pour raison d’insécurité. Un appel à la grève générale est lancé pour mardi. Le Recteur de l’Académie Guyane a reçu ce lundi trois délégations. L’arrivée de personnels supplémentaires a notamment été évoquée.

Le rectorat de la Guyane © Christian Hauvette
© Christian Hauvette Le rectorat de la Guyane
  • Sébastien Laporte
  • Publié le

Un défilé au rectorat 


Après une semaine de mobilisation, élèves, parents et personnels de l’éducation ont été reçus au Rectorat.
Ce sont d’abord les élèves du lycée professionnel Jean-Marie Michotte qui s’expriment.
Leur entrevue avec le Recteur s’est terminée par une promesse : l’Académie embauchera du personnel, afin de garantir l’encadrement et la sécurité des lycéens dans l’établissement.

Alan Achille, porte-parole des lycéens du lycée professionnel Jean-Marie Michotte est satisfait :

 " Il y aura 7 surveillants de plus à la rentrée. C'est suffisant. Nous attendons de voir cependant "


Une heure plus tard, c’est au tour du personnel du collège Auxence Contout, à Cayenne, de ressortir des services de l’académie avec – là encore – la promesse de nouveaux moyens.

Gabrielle Newton, professeur de lettres, représentante des enseignants du collège Auxence Contout le confirme :

" Le Recteur  nous a apporté des réponses concrètes. Nous avons obtenu 13 postes. Les moyens proposés couvriront nos besoins." 


En revanche, du côté des parents, ces promesses n’ont qu’à moitié convaincu.

 Mireille Nobal, représentante des parents d’élèves collège Auxence Contout (Fapeg) précise :

"Je verrais une fois l'accord signé.Pour le moment, j'attends l'officialisation de ces mesures" 


Pour le Recteur, il s’agit avant tout de répondre à ces problèmes d’insécurité en trouvant des solutions pérennes.

Alain Ayang le Kama affirme :

"Il y a un certain nombre de contrats aidés et d'autres types de contrat. On veut renforcer la vie scolaire. L'idée est,  qu'il faut pérenniser la qualité de la vie scolaire."


Les revendications concernant les problèmes d’insécurité aux abords des établissements scolaires sont nombreuses. Elles feront l’objet d’une réunion spécifique vendredi avec les services du Rectorat, de la Préfecture et de la CTG.

Le reportage de Guyane la 1ère

 

Résultats examens
Baccalauréat 2018
Les résultats dans votre académie

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play