Série d'interpellations à Saint-Laurent du Maroni et à Kourou : quatre individus en garde à vue

Enseigne de la Gendarmerie Nationale
La nuit du 23 au 24 janvier 2023 a donné lieu à une série d'interpellations à Kourou et à Saint-Laurent du Maroni. Quatre personnes ont été placées en garde à vue pour des faits différents : tentative de vol ou encore port d'arme.

Dans la nuit du lundi 23 au mardi 24 janvier, quatre personnes ont été interpellées et gardées à vue par les gendarmes de Guyane. Cela concerne quatre délits différents qui se sont produits à Kourou, puis à Saint-Laurent du Maroni, informent les forces de l'ordre sur leurs réseaux sociaux.

Des armes et du matériel d'orpaillage illégal à Kourou

La première affaire est survenue à Kourou. Vers 20h30, le Peloton de Surveillance et d'Intervention de la Gendarmerie contrôle un véhicule dans lequel se trouve du matériel servant à la logistique de l'orpaillage illégal. Une occupante du véhicule est alors interpellée et placée en garde à vue.

Deux heures plus tard, toujours dans la ville spatiale, des individus suspects sont signalés escaladant le mur d'une école. Sur place, les gendarmes de la brigade et du PSIG interpellent une personne cagoulée, porteuse d'un couteau. C'est un jeune, il est interpellé puis placé en garde à vue.

Deux tentatives de vols à Saint-Laurent du Maroni

Direction Saint-Laurent du Maroni cette fois. À 03h15, un individu est signalé en train de forcer la porte d'une administration. À son arrivée, la patrouille découvre que l'homme tient un sabre, un couteau, une barre métallique et un tournevis. Il est, à son tour, interpellé et placé en garde à vue.

Enfin, à 04h30, dans la capitale de l'Ouest, des individus sont signalés en train de dérober des cartons entreposés dans un conteneur, sur la parking d'un commerce. Les gendarmes de Saint-Laurent parviennent à interpeller l'un des auteurs dans sa fuite. L'individu est placé en garde à vue.