#TDG1ère : Christian Lavenette offre à Iracoubo une troisième victoire à la Guyane

cyclisme
Victoire de Christian Lavenette à Iracoubo
La joie de Lavenette en franchissant la ligne ©Myrna Gennie
Christian Lavenette du Vélo Club Guyanais  a eu le dernier mot à Iracoubo en s'imposant au sprint devant deux guadeloupéens, Jules Lanclume et Cédric Ramothe. Le maillot jaune est toujours sur les épaules de Kélian Duro de la sélection Guadeloupe.
Le cycliste du VCG s'impose sur la 6ème étape du tour, Saint-Laurent - Iracoubo apportant ainsi une très belle victoire à son club et à la Guyane. Cette étape de 113 km a été courue très rapidement par les 79 coureurs qui ont pris le départ à Saint-Laurent à 9h26. Après 30 km de course, 7 hommes se portent en tête : Larry Lutin de la Guadeloupe, Sam Van de Mieroop, le belge, porteur du maillot rouge des points chauds, Mickaël Stanislas de la Martinique, Stéphane Mérille de l'ECG, Jimmy Coutant du VCK, Guillaume Pouget du Pays de Loire, Antoine Grimart de Nancy.  Cette échappée va compter jusqu'à 3 minutes d'avance mais sera finalement toujours contrôlée par le peloton ramené par les guadeloupéens qui, une fois de plus doivent assumer le poids de la course. 
Au soixante dixième km de course, 3 hommes s'extirpent du peloton prennent en chasse les premiers, Marc-André Buzaré USLMontjoly, Pierce Ponet du Sprint club de Macouria et Kévin Boisrame du Pays de Loire. Ils seront rejoints par d'autres cyclistes venus du peloton.
A 20 km de l'arrivée, la jonction est faite entre ces deux groupes de tête. Après de nombreux flinguages, Marc-André Buzaré décide de tenter sa chance avec Kéran Barolin de la Guadeloupe dans sa roue.
Ils vont réaliser un véritable contre la montre par équipe durant 10 km avant d'être aspirés à 1 km de l'arrivée par le peloton d'où jaillit Christian Lavenette dont on connaît les qualités de sprinter. Il va résister jusqu'à la ligne d'arrivée qu'il franchit en grand vainqueur de cette sixième étape.

Le gaudeloupéen Kélian Duro est toujours le leader de la course.

La seconde partie de cette étape démarre à 15h30 avec un contre la montre individuel de 12,300 km entre la crique Morpio et Iracoubo. A l'issue de cette épreuve, le classement général pourrait changer