Vaccination : le BCG en rupture de stock en Guyane

santé
le BCG en rupture de stock en Guyane
©Guyane1ère
La 10ème semaine européenne de la vaccination a débuté ce lundi, elle met l'accent sur les maladies infectieuses. En Guyane, la tuberculose fait de nous la région la plus touchée de France. Pour s'en prémunir, un vaccin : le BCG. Problème, les doses sont en rupture de stock.

Dans les centres de la Croix-Rouge et des PMI de Guyane, la vaccination contre la tuberculose n'est plus assurée depuis bientôt un mois. Le vaccin BCG qui est administré pour lutter contre cette maladie est en rupture de stock. Une pénurie nationale qui a poussée le haut conseil de la santé publique à importer provisoirement des doses de la Pologne. Seul les régions de France les plus touchées par la tuberculose seront approvisionnées. 
En Guyane, près de soixante cas de tuberculoses sont détectées chaque année. Cette maladie contagieuse transmise par voie aérienne est dû à une bactérie qui peut se loger dans les poumons. Sans aucun traitement, elle peut être mortelle. Les nouveau-nés sont particulièrement vulnérables, d'où l'importance d'une vaccination précoce. Dans le département Guyane, près de 75 % des enfants de moins d'un an serait vacciner et d'ici la semaine prochaine les nouvelles doses de BCG devrait arriver en Guyane.

Le reportage de Leilia Cherubin Jeannette et Eric Boutin