Jean-Fred vivait dans un petit aquarium minuscule, en région parisienne. Il s'ennuyait ferme et n'avait qu'une envie : retrouver les siens dans l'océan Pacifique. Un rêve réalisé grâce à une bienfaitrice qui l'a emmené jusqu'en Polynésie. Reportage. 

Jean-Fred, le poisson-sondeur


Il s'appelle Jean-Fred, un petit poisson chirurgien de quelques centimètres, dont les congénères vivent normalement dans les eaux tropicales. Mais Jean-Fred est né dans la grisaille parisienne, un minuscule aquarium d'à peine un litre. Ces derniers mois, Jean-Fred était stagiaire à la rédaction web de La1ere. Parce que que Jean-Fred n'est pas un poisson comme les autres : il est le fils spirituel de Paul le Poulpe. Il est capable de  pronostiquer les résultats des grands évènements à venir. Nous l'avons ainsi consulté sur la prochaine élection présidentielle. Regardez cette vidéo :
Jean-Fred, poisson sondeur


 

Le blues de Jean-Fred


Mais toute la journée dans son bocal, Jean-Fred s'ennuyait ferme. Il dépérissait à vue d'oeil, lassé de cette campagne présidentielle aux multiples rebondissements. Jean-Fred n'était pas dans son assiette, il tournait en rond, pensant à ses frères et soeurs, dans les eaux tropicales.


Un reportage qui tombe à pic


Un matin du mois de mars, sur un coup de tête, Jean-Fred prend la décision de retourner à la source, les eaux du Pacifique. Et le voilà sautant dans les bagages d'une journaliste partant en reportage en Polynésie. Attachez vos ceintures, on décolle. 

© CB




La découverte de Tahiti


Arrivé à Tahiti, Jean-Fred visite les lieux incontournables : le marché avec ses vendeurs de Taro, la présidence.

© CB

© CB

© CB

 



Toujours plus loin : cap sur les Australes !


Le périple de Jean-Fred se poursuit, après quelques heures d'avion, par un séjour aux Australes : Raivavae, Tubuai, Rurutu, Rimatara. Là, Jean-Fred revit. Enfin, le voilà au paradis. 

© CB


© CB

© CB

© CB

© CB

© CB

© CB

© CB

 

Reviens Jean-Fred !

En ce samedi 1er avril, Jean-Fred est sur le chemin du retour vers Paris. L'accompagnatrice de Jean-Fred assure qu'il est très heureux d'avoir enfin retrouvé ses racines. Un seul regret : comme vous l'avez vu sur les photos, Jean-Fred n'a pas pu se baigner. Il avait oublié son maillot. Ce sera pour la prochaine fois, Jean-Fred. Ton bocal t'attend...

© DP