Jeux Olympiques : la détresse du Guadeloupéen Wilhem Belocian

jeux olympiques
Wilhem Belocian
Wilhem Belocian est resté prostré de longues minutes après sa disqualification pour faux départ ©FRANCK FIFE / AFP
C'est un véritable cauchemar qu'a vécu le Guadeloupéen Wilhem Belocian cette nuit à Rio. Il devait participer aux séries du 110 mètres haies, mais il a commis un faux départ. Résultat : il a été disqualifié. Prostré de longues minutes, le jeune Guadeloupéen a ému le monde de l'athlétisme.
C'est sans nul doute le pire cauchemar pour un athlète : se préparer des mois et des mois pour les Jeux Olympiques, et le jour J, commettre un faux départ et être disqualifié. C'est ce qui est arrivée dans la nuit de lundi à mardi à Wilhem Belocian, jeune espoir de l'athlétisme tricolore. 

Au départ de sa série sur 110 mètres haies, le Guadeloupéen de 21 ans a été disqualifié pour départ anticipé.  Wilhem Belocian a pleuré à genoux puis a manifesté son désarroi, les mains sur les hanches. 

Regardez la séquence (FranceTvSport)


"C'est un guerrier"

Les deux autres Français engagés sur le 110 mètres haies ont été très marqués par la mésaventure de Belocian. "Je le connais bien, c'est un guerrier. A chaque événement il gagne une médaille. Il a prouvé qu'il était un guerrier et c'est pourquoi il n'est pas bien", a indiqué Pascal Martinot-Lagarde. De son côté, le Martiniquais Dimitri Bascou a réagi au micro de La1ere :