outre-mer
territoire

Journée morte en Guyane : les parlementaires réclament plus de sécurité

social
Des pancartes choc
Depuis le début de l’année, la Guyane compte environ une mort violente par semaine. Bernard Cazeneuve, le ministre de l’Intérieur, devait se rendre ce lundi en Guyane pour annoncer des mesures. Le déplacement a été annulé. Ce jeudi matin, c'est journée morte en Guyane. 
Dans la classe politique guyanaise, c’est l’unanimité, de gauche comme de droite, les élus réclament plus de moyens pour la sécurité et la santé dans le département. Côté sécurité, la députée de Guyane Chantal Berthelot s’inquiète : "depuis le début de l’année, nous avons en moyenne une mort violente par semaine. Cela fait près de 25 personnes assassinées".  

Déplacement annulé

Bernard Cazeneuve, le ministre de l’Intérieur devait se rendre en Guyane ce lundi, mais en raison de l’attentat de Nice, il a préféré annuler son déplacement. Or cela fait trois fois que le ministre annule sa visite en Guyane.

Ces annulations ont à chaque fois été faites pour de bonnes raisons, au vu de l’actualité dans l’hexagone. Mais le problème c’est que le ministre veut annoncer lui-même des mesures concrètes pour la Guyane. Du coup, les élus s’inquiètent de ne rien voir venir.

Journée morte

Les élus s'inquiètent, la population aussi. Ce jeudi, c'est journée morte en Guyane. Les stations-services, les commerces chinois, les grandes surfaces, les services de la collectivité territoriale de Guyane ont fermés leurs portes ce matin. Ce jeudi a été marquée par une grande marche contre l'insécurité à Cayenne rassemblant plus d'un millier de personnes. 

Annonces de Bernard Cazeneuve

Le ministre de l'Intérieur devrait annoncer la construction d’un nouveau commissariat à Cayenne ainsi que des mesures en matière de moyens humains et financiers. Selon, Gabriel Serville, député de Guyane, "l’Etat doit montrer clairement que la Guyane n’est pas abandonnée. Il serait bienvenu que le ministre de l’Intérieur parle rapidement", ajoute le député. (voir post ci-dessous)