Juvénal Remir : "les Martiniquais veulent entendre Marine Le Pen"

politique
Juvénal Remir
Juvénal Remir ©Martinique 1ere
Juvénal Remir, vice-président de la coordination rurale de la Martinique, s’est entretenu pour la première fois avec Marine Le Pen ce matin à son QG parisien. Une rencontre privée au cours de laquelle a été abordée la venue de la candidate en Martinique, toujours compromise jusqu'à présent. 
Comme Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen a aussi ses fans. Parmi eux, Juvenal Remir, vice-président de la coordination rurale de la Martinique, semble conquis par la présidente du Front National, à la suite de leur rencontre. Un entretien d’environ deux heures au cours duquel il rapporte avoir abordé "tous les sujets ".  Y compris les législatives. Mais Juvénal Remir préfère éluder la question de sa candidature. Il pourra être candidat "si les Martiniquais le souhaitent "…

Marine Le Pen doit pouvoir venir en Martinique

Juvenal Remir, c’est cet agriculteur qui avait embrassé Marine Le Pen lors de sa visite au salon de l’Agriculture, en 2014. " Il faut arrêter les caricatures. Ce qu’on nous fait croire [au sujet de Marine Le Pen, ndlr] ce n’est pas du tout cela. On essaiera de tout faire pour que Marine Le Pen puisse venir en Martinique. Si Fillon et Mélenchon viennent, elle doit aussi pouvoir venir en Martinique. Nous ne sommes pas des sauvages. Elle se rend en Guyane, elle est allée dans l’Océan Indien, elle doit venir en Martinique".


Un projet de pétition

Depuis qu’elle est à la tête du Front National, Marine Le Pen a essayé à trois reprises de se rendre aux Antilles. Tentatives toutes avortées. En 1987, son père avait été empêché d’atterrir en Martinique par des manifestants qui avaient envahi le tarmac de l’aéroport de Fort de France.
Juvenal Remir dit être très interpellé par la population martiniquaise depuis son passage sur Martinique 1ère.   "Il y aura une pétition pour que Marine Le Pen vienne en Martinique".