La Commission européenne alloue 114 millions d'euros pour soutenir la production de canne à sucre

agriculture
Campagne sucrière tracteur canne champs
Campagne sucrière 2021 ©Olivier de Larichaudy
Ce vendredi 29 juillet, la Commission européenne a décidé d'autoriser un régime d'aides français de 114 millions d'euros pour la Guadeloupe, la Martinique et La Réunion. Cette aide vient soutenir la production de canne à sucre dans ces territoires.

Après un début de campagne sucrière freiné par les désaccords entre planteurs et usiniers à La Réunion, la Commission européenne veut soutenir la production. Ce vendredi 29 juillet, la Commission a annoncé octroyer une subvention de 114 millions d'euros pour aider les territoires d'Outre-mer à produire la canne à sucre. Sont concernés : la Guadeloupe, la Martinique et l'île de La Réunion.

La Commission a constaté que le régime est nécessaire et approprié pour maintenir la production locale de canne à sucre.

L'aide prendra la forme d'une subvention directe pour "compenser les surcoûts dans la production agricole supportés par les planteurs", selon le communiqué de la Commission européenne. Elle profitera aux petites et moyennes entreprises jusqu'au 31 juillet 2028. "Le montant de l'aide est limité au minimum nécessaire pour compenser les surcoûts supportés par les producteurs, et les éventuelles distorsions de concurrence engendrées par le soutien de l'État seront réduites au minimum", assure la Commission.