Le coût de la vie en Polynésie française plus élevé que celui de l'Hexagone de 39%

consommation
supermarché polynesie
©Polynésie 1ere
Les prix à la consommation sont supérieurs de 39% en Polynésie française à ceux de la métropole, a indiqué l'ISPF (Institut de la Statistique en Polynésie Française) dans une étude publiée vendredi.
La vie est plus chère dans les Outre-mer que dans l'Hexagone, l'information n'est pas récente. Elle est confirmée par une nouvelle étude qui s'est penchée sur le cas particulier de la Polynésie. Et les résultats démontrent que l'écart avec l'Hexagone se creuse chaque année, le coût de la vie augmentant considérablement sur le Fenua.
 
 

Alcool, tabac, communications, alimentation… tout est plus cher

Une étude de 2010 établissait un écart de 26%. C'est écart s'élève désormais à 39%, soit une huasse de 13 points. C'est sur le tabac et l'alcool que les différences de prix sont les plus marquées : ils coûtent 112% plus cher en Polynésie.
 
En dehors de l'éducation, dont le coût pour les Polynésiens est le même que pour les habitants de métropole, tous les biens et services sont plus cher : les communications (+95%), les produits alimentaires (+48%), le logement (+35%) et même la santé (+11%).
 
 

un métropolitain qui souhaiterait consommer en Polynésie les mêmes  produits alimentaires qu'en métropole devrait augmenter son budget de 80%", estime l'ISPF

 











La fiscalité polynésienne en question

L'inflation n'explique pas l'augmentation de ces écarts de prix, selon l'ISPF. En raison de l'éloignement, les prix sont plus élevés dans tout l'outre-mer qu'en métropole, mais cette différence est bien moins marquée dans les DOM qu'en Polynésie française, une collectivité qui dispose d'une grande autonomie, notamment fiscale.
L'institut estime que la fiscalité indirecte choisie par la Polynésie explique ces différences par les droits et taxes qui s'ajoutent au prix d'origine, notamment la TVA et les droits de douanes.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live