Le footballeur antillais Jimmy Briand privé de match par une décision de justice

justice
jimmy briand
L'attaquant des Girondins de Bordeaux, Jimmy Briand, lors d'un match amical entre son club et le Toulouse FC le 4 août 2020 au stade Armandie d'Agen. ©ROMAIN PERROCHEAU / AFP

L'homologation du contrat de Jimmy Briand avec le FC Girondins de Bordeaux a été annulé par le tribunal administratif de Paris. L'attaquant antillais n'a pas pu jouer le dernier match du club contre Strasbourg. 

Les Girondins ont dû se priver de leur attaquant Jimmy Briand pour leur rencontre de dimanche face à Strasbourg (2-3), explique le journal Sud Ouest. Et ce en raison d'une procédure judiciaire vieille de près de 4 ans.

En 2018, le footballeur d'origine antillaise résilie son contrat avec Guinguamp. Le club accepte son départ et signe un avenant qui stipule que le joueur part au sein de l'Impact Montreal. Finalement, Jimmy Briand s'engage avec le club bordelais, ce que à quoi les Bretons s'opposent, l'attaquant ayant conclu un accord moral dans lequel il s'engageait à ne pas poursuivre sa carrière en France.

 

Plusieurs recours sont déposés auprès de la Ligue française de football (LFP), tous rejetés, ainsi que par la commission d'appel. Les dirigeants de Guingamp ont finalement obtenu gain de cause la semaine dernière. Le tribunal administratif de Paris a reconnu "caduque" l'homologation du contrat de Jimmy Briand et a condamné la LFP a payer 2000 euros au club breton. 

Celle-ci a deux mois pour faire appel. D'ici là, l'attaquant ne pourra pas être aligné aux côtés des Girondins. 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live