Alors que toutes les régions de la France hexagonale sont désormais touchées par le Coronavirus (carte interactive de france info à consulter par ici), dans les Outre-mer depuis l'apparition du virus, 25 462 cas avérés ont été dénombrés dans neuf territoires. On comptabilise également 193 décès.

 
► Guyane : 9895 cas, 65 décès
► Guadeloupe : 4497 cas, 42 décès

► La Réunion : 3882 cas, 19 décès
► Mayotte : 3765 cas, 35 décès
► Polynésie : 1728 cas, 7 décès
► Martinique : 1290 cas, 20 décès

► Saint-Martin / Saint-Barthélemy : 367 cas, 5 décès
► Nouvelle-Calédonie : 27 cas
► Saint-Pierre et Miquelon : 11 cas

La carte ci-dessous présente le nombre total de cas de Covid-19 comptabilisés dans les territoires d'Outre-mer depuis l'apparition du virus. Pour connaître le nombre de personnes guéries, selon les ARS et les préfectures, rendez-vous plus bas. 

Chronologie des cas

Cliquez sur le territoire qui vous intéresse pour les chiffres détaillés :Les premiers cas dans les Outre-mer ont d'abord été dépistés à Saint-Martin et Saint-Barthélemy, dimanche 1er mars. Après qu'un résident de Saint-Barth a contacté le Samu pour des symptômes inquiétants, ses parents en partance pour Paris depuis l'aéroport international de Saint-Martin ont été interceptés par les autorités sanitaires avant leur départ vendredi. Les analyses, réalisées par le laboratoire Pasteur de Guadeloupe, ont confirmé qu'ils étaient tous les trois positifs. Le 15 mars, la préfecture annonce que les trois premiers cas sont guéris. Mais le même jour, les autorités annoncent deux nouvelles contaminations à Saint-Barthélemy. Il s'agit de deux personnes revenant d'une croisière. Le 17 mars un nouveau cas est avéré à Saint-Martin. Le 18 mars, l'ARS confirme un second cas à Saint-Martin. Le 21 mars, une patiente de Saint-Martin est rapatriée en Guadeloupe. Le 21 mars toujours l'ARS signale un nouveau cas à Saint-Martin. Le 25 mars, la préfecture de Saint-Martin et Saint-Barthélemy publie un nouveau communiqué annonçant 11 cas à Saint-Martin (dont un évacué vers la Guadeloupe quelques jours plus tôt) et 3 cas à Saint-Barth, soit un total de 13 sur les territoires. Parmi ces 13 cas, trois sont guéris. Trois nouveaux malades sont recensés le jeudi 26 mars puis un supplémentaire le 27 pour un total de 17 cas. Le 27 mars, la préfecture signale un nouveau cas à Saint-Martin, portant le total à 18 cas dans les îles du Nord. Dans son communiqué, la préfecture précise que parmi eux, deux nouveaux transferts ont eu lieu, soit trois cas transférés depuis le début de la crise. Le 28 mars, 2 nouveaux cas font monter le bilan total à 20. Le 29 mars la préfecture annonce un décès à Saint-Martin. Le nombre de cas avérés est de 18 à Saint-Martin dont deux transférés en Guadeloupe. Et le bilan pour Saint-Barth est de six personnes contaminées. Le 30 mars, le bilan s'élève à 24 cas et deux décès; après la mort d'un homme de 80 ans, présentant des comorbidités et qui avait été transféré du CH Fleming de Saint-Martin. Le 31 mars, trois nouveaux cas sont signalés à Saint-Martin. Un nouveau cas est signalé le 1er avril. Le 3 avril, le bilan s'élève à 24 cas à Saint-Martin (+2) et toujours 6 à Saint-Barthélemy. Cinq nouveau cas sont repérés le 4 avril, le nombre de personnes guéries s'élève alors à 11. Le 5 avril, la préfecture annonce deux nouveaux cas à Saint-Martin, soit un total de 31 cas pour cette île, et toujours 6 cas à Saint-Barthélemy. Au total le 5 avril, le nombre de cas pour Saint-Martin et Saint-Barthélemy s'élève donc à 37. Le 8 avril, un cas supplémentaire est avéré à Saint-Martin. Le 11 avril, un nouveau cas est annoncé à Saint-Martin (33 au total). Pour Saint-Barthélemy, le nombre de cas reste à 6. Le 13 avril, un nouveau cas est confirmé pour Saint-Martin, portant le total à 40 cas pour les îles du Nord (34 à Saint-Martin, 6 à Saint-Barthélemy). Le lendemain, Saint-Martin comptait de nouveau un cas supplémentaire. Le 18 avril, deux cas sont recensés en plus à Saint-Martin, soit un total de 43 cas pour les îles du Nord. Un nouveau cas est repéré la 21 avril. Le 22 avril, l'ARS signale que les 6 cas de Saint-Barthélémy sont considérés guéris. Le 23 avril, l'ARS annonce un 3ème décès à Saint-Martin. Le 9 mai, un 39è cas est signalé à Saint-Martin. Un nouveau cas est confirmé à Saint-Martin le dimanche 17 mai portant le total à 40. Le préfet évoque également l'hospitalisation d'un patient en provenance de la partie hollandaise de l'île et testé positif. Dans le point de situation communiqué pour la semaine du 23 au 29 mai, la préfecture annonce un nouveau cas à Saint-Martin soit 41 pour l'île et 47 en comptant Saint-Barthélemy. La semaine du 3 au 10 juillet, le bilan s'élève à 44 cas à Saint-Martin, puis 46 la semaine suivante (10 juillet - 17 juillet) soit un total de 52 pour les Îles du Nord. La semaine du 18 au 24, trois nouveaux cas sont relevés à Saint-Martin et un supplémentaire à Saint-Barthélemy, soit 4 nouveaux cas et un total de 56 dans les îles du Nord. Le 25 août, la préfecture communique un nouveau bilan : 198 cas et 5 décès à Saint-Martin, 17 cas et aucun décès à Saint-Barth, soit 215 cas au total. Le 2 septembre, nouveau bilan communiqué par la préfecture : 239 cas à Saint-Martin et 18 à Saint-Barth. Le 11 sptembre, le bilan s'élève à 279 cas à Saint-Martin et 24 cas à Saint-Barth. Selon le  bulletin de l'Agence Régionale de Santé, les îles du Nord enregistrent 58 nouveaux cas confirmés par test PCR dans la semaine du 14 au 20 septembre. 50 nouveaux cas à Saint-Martin et 8 nouveaux cas à Saint-Barthélémy. Mais les indicateurs de l'épidémie sont en baisse. Cela porte à 367 le nombre de cas cumulés de coronavirus. 

C'est ensuite en Guyane, le 4 mars, que cinq cas ont été confirmés. Il s'agit de résidents de la commune de Saint-Laurent du Maroni. Tous ont été contaminés lors d'un voyage dans l'Hexagone : ils ont participé au rassemblement religieux qui s'est tenu à Mulhouse du 17 au 24 février. Trois des personnes atteintes sont des enseignants. Par mesure de précaution, la préfecture et l'Agence Régionale de Santé ont fermé une dizaine de classes dans lesquelles les enseignants étaient intervenus à leur retour de l'Hexagone. Un sixième cas a été recensé mercredi 11 mars : un enfant qui a été en contact rapproché avec l'un des cinq premiers cas détectés. Au moment de l'annonce par l'ARS, son état de santé n'était "pas préoccupant". Le samedi 14 mars, un nouveau cas est signalé à Kourou et l'ARS souligne que trois personnes précédemment atteintes sont considérées comme guéries. Dimanche 15 mars, la préfecture annonce quatre nouveaux cas. Trois nouvelles personnes sont considérées comme guéries au 19 mars, mais l'ARS a également annoncé 3 nouveaux cas. Le 21 mars, l'ARS signale un nouveau cas importé, portant le total à 19 cas et signale que six sont guéris. Un 20ème cas est annoncé le dimanche 22 mars. Le 23 mars, trois nouveaux cas sont confirmés. Le 24 mars, 4 nouveaux cas sont confirmés par l'ARS. Le 25 mars au soir, le nombre de cas passe à 30, dont 10 guéris. Le 26 mars un nouveau malade vient s'ajouter à la liste. Le 27 mars au soir, la préfecture de Guyane fait état de 3 nouveaux cas importés sur le territoire. Trois nouveaux cas sont à nouveau confirmés le 28 mars pour un total de 37 cas en Guyane. Le 29 mars, un nouveau bilan fait état de six cas supplémentaires soit 43 cas. Le 30 mars, les autorités parlent de 46 cas, dont 15 guéris. Le 31 mars au soir, l'ARS indique qu'il y a désormais 51 cas confirmés dans le département. Le 1er avril, 4 nouveaux cas sont confirmés positifs et au moins 18 sont guéris, soit 55 cas au total. Le 2 avril, l'ARS annonce 2 nouveaux cas dont une première personne est hospitalisée en réanimation, soit 57 cas au total et 22 patients considérés comme guéris. Le samedi 4 avril, le bilan monte à 61 cas et 27 patients sont condérées guéries. Cinq nouveau cas le dimanche 5 avril, 66 au total. Ce même jour, la Guyane passe au stade 2. Le dimanche 5 avril au soir, 2 cas supplémentaires sont annoncés par l'ARS. Le lundi 6 avril, 4 nouveaux cas porte le total à 72. Puis cinq nouveaux cas le mardi 7 avril, ce qui porte à 1000 le nombre de cas détecté en Outre-mer depuis le 1er mars. Le jeudi 9 avril, un total de 84 cas est confirmé par l'ARS. Le vendredi 10 avril, l'ARS annonce deux nouveaux cas, soit 86 au total. Deux nouveaux cas sont confirmés le dimanche 12 avril. Le 14 avril, 7 nouveaux cas sont annoncés, soit le plus grand nombre de cas recensés confirmés positifs en 24h depuis le début de l'épidémie. Un cas supplémentaires est recensé le mercredi 15 avril. Le dimanche 19 avril, l'ARS signale un nouveau cas, soit 97 au total. Ce soir-là, un premier décès en comptabilisé dans le territoire : un septuagénaire - qui avait été hospitalisé en réanimation 6 jours plus tôt - est mort. Le 22 avril, 10 nouveaux cas sont confirmés, dont 9 dans le village améridien de Grand-Santi. Le 23 avril, l'ARS annonce 2 nouveaux cas, portant le total à 109. Deux cas supplémentaires sont annoncés le 24 avril. Lundi 27 avril, les autoriyé sanitaires annoncent que 12 nouveaux cas ont été répertoriés pendant le week-end à Grand-Santi et un supplémentaire le lundi. Le total s'élève alors à 124 cas avérés en Guyane. Puis 125 le mardi 28 avril. Et 126 cas le mercredi 29 avril. Deux cas supplémentaires sont annoncés le 30 avril. Le 1er mai, l'ARS annonce un cas supplémentaire. Le 2 mai, deux cas supplémentaires sont annoncés, portant le total à 131. Le 3 mai, deux cas supplémentaires sont confirmés. Le 5 mai, l'ARS annonce 5 cas supplémentaires. Le 7 mai, 3 cas supplémentaires sont confirmés (141 au total). Le 9 mai, trois cas supplémentaires sont avérés (144 au total). Deux nouveaux cas sont annoncés le lundi 11 mai. Le mardi 12 mai, ce sont 7 nouveaux cas qui sont recensés, portant le total à 153. 11 nouveaux cas de Covid-19 sont annoncés le mercredi 13 mai, dont 10 malades recensés à Saint-Georges de l'Oyapock. 20 nouveaux cas positifs sont annoncés le 14 mai, dont 17 à Saint-Georges de l'Oyapock. Le bilan total s'élève alors à 184 cas. Cinq cas supplémentaires sont annoncés le vendredi 15 mai pour un total de 189. Le samedi 16 mai, huit nouveaux cas sont annoncés pour un total de 197 cas. Le lundi 18 mai, l'ARS annonce 13 cas supplémentaires, soit un total de 210. Le mardi 19 mai, les autorités évoquent huit nouveaux cas, soit un total de 218. 136 personnes sont alors considérées guéries. Le mercredi 20 mai, ce sont 19 nouveaux cas qui sont annoncés. Le 21 mai, le point épidémiologique mentionne 12 nouveaux cas dont 4 à Saint-Georges, 2 à Macouria, 1 à Camopi et 5 à Kourou. Il y a alors 249 cas avérés en Guyane. Le 22 mai, 12 cas supplémentaires sont annoncés, soit 261. 18 nouveaux cas sont confirmés le samedi 23 mai, portant le total à 279. Le dimanche 24, l'ARS signale dans un premier temps que la pour la journée du samedi, il faut ajouter 18 nouveaux cas. Un deuxième communiqué de l'ARS le dimanche 24 signale 49 nouveaux cas pour cette journée de dimanche, soit un total de 328. Lundi 25 mai, 25 contaminations supplémentaires sont recensées pour un total de 353 cas avérés. La cellule de crise de la préfecture annonce un durcissement du couvre-feu et un renforcement des mesures sanitaires pour lutter cntre la propagation du virus, mais elle renonce à réinstaurer le confinement qui serait un "désastre" selon Gabriel Serville, notamment. Mardi 26 mai, 31 nouveaux cas sont annoncés, soit un total de 384. Deux personnes se trouvent ne réanimation. Le 27 mai, l'ARS annonce 25 nouvelles contaminations, soit 409 cas au total. Le jeudi 28 mai, 25 cas supplémentaires sont énnoncés pour un total de 436 contaminations depuis le 4 mars. Le 29 mai, 14 nouveaux cas sont confirmés, puis 27 supplémentaires le 30 mai. Dimanche 31 mai, 22 nouveaux cas sont comptabilisés, ce qui porte le total à 499 contaminations avérées. 20 personnes sont hospitalisées, dont deux en réanimation.  Le 1er juin, l'ARS ne fournit pas de nouveau bilan. Le 2 juin elle annonce 18 nouvelles contaminations, soit 517 au total. Le 3 juin, 16 nouveaux cas sont confirmés, soit 533 au total. Le 4 juin, 23 nouveaux cas sont avérés, soit 556 au total. 33 nouveaux cas sont annoncés le 5 juin, soit 589 au total. Le 6 juin, 50 nouveaux cas sont recencés pour un total de 639. De nouveau, le dimanche 7 mai, 50 contaminations sont annoncés. Le bilan provisoire s'élève alors à 689 cas avérés, 35 patients hospitalisés dont deux en réanimation. Le lundi 8 juin, les autorités annoncent 40 nouveaux cas ainsi qu'un décès supplémentaire, portant le total à 729 cas et 2 décès. Le 9 juin, 44 nouveaux cas sont annoncés, soit au total 773. Mercredi 10 juin, les autorités annoncent 92 nouveaux cas, soit 865 au total. Le 11 juin, 52 cas supplémentaires sont annoncés, soit 917 au total. 126 cas supplémentaires sont enregistrés le vendredi 12 juin, la plus forte hausse depuis l'arrivée du virus sur le territoire. Le bilan provisoire s'élève alors à 1043 contaminations. Six patients sont en réanimation. Le 13 juin, 118 cas supllémentaires sont recensés, 1161 au total. Sept patients sont en réanimation. 94 cas avérés supplémentaires et un décès supplémentaire sont annoncés le dimanche 14 juin. Le lundi 15 juin, l'ARS signale 71 nouveaux cas, soit 1326 au total. Le 16 juin, l'ARS annonce deux décès supplémentaires et 95 nouveaux cas, soit un total de 1421 cas et 5 décès sur le territoire. 133 cas supplémentaires sont annoncés le 17 juin, soit 1554 cas au total. 204 cas supplémentaires sont annoncés le 18 juin, soit un total de 1758. Le vendredi 19 juin, 211 nouvelles contaminations sont annoncées pour un total de 1969 cas avérés. Avec 194 cas le 20 juin, le bilan provisoire passe à 2163 cas avérés. Le 21 juin, les autorités annoncent 278 nouveaux cas et un décès supplémentaire, soit 2441 cas avérés et six décès sur le territoire. Ce même jour, un peu plus tard dans la soirée, les autorités annoncent un 7e décès sur le territoire, un homme de 85 ans décédé au centre hospitalier de Kourou. Le 22 juin à la mi-journée en Guyane, la préfecture annonce 17 cas supplémentaires et un huitième décès. Elle précise que "de nombreux tests pratiqués hier sont encore en cours d'analyse et seront recensés tout au long de la journée et seront communiqués demain". Le 23 juin, le bilan s'lève à 2593 et 8 décès, soit 135 cas de plus. Le 24 juin, 234 nouveaux cas sont recensés, soit 2827 contaminations au total. Le nombre de décès passe à neuf. Le 25 juin, 206 cas et un décès supplémentaires sont annoncés, portant le total à 3033 contaminations et 10 décès. Le 26 juin, les autorités évoquent 237 nouveaux cas et un décès supplémentaire pour un total de 3270 cas avérés et 11 décès. Le lendemain, 27 juin, l'ARS annonce 191 nouveaux cas et un décès. Le lundi 29 juin, l'ARS présente le bilan du week-end : 313 nouveaux cas et 3 décès supplémentaires, soit 3774 cas et 15 décès sur le territoire. Le 30 juin, la barre des 4000 cas est franchie : avec 230 nouveaux cas recensés en 24 heures, le total passe à 4004 cas avérés sur le territoire. Le lendemain, 264 nouveaux cas sont annoncés, ainsi qu'un seizième décès. Puis, le 2 juillet, 176 cas positifs supplémentaires sont confirmés. Le lendemain, 3 juillet, le total passe à 4558 cas, suite à l'annonce de 114 cas positifs supplémentaires.  Le 4 juillet, 355 nouveaux cas sont annoncés soit au total 4913. Le 6 juillet, nouveau bilan de l'ARS : 5054 cas et 20 décès au total. Le 7 juillet, nouveau bilan de l'ARS : 5178 cas et 21 décès. Le 8 juillet, 281 nouveaux cas sont confirmés. Total au 8 juillet : 5459 cas et 22 décès. Le 9 juillet, 99 cas supplémentaires, soit 5558 au total. Le vendredi 11 juillet, 245 nouveaux cas sont annoncés ainsi que trois décès supplémentaires. Le bilan s'élève alors à 5949 cas et 26 décès. Le 13 juillet, le bilan s'alourdit avec 221 nouveaux cas pour un total de 6170. Trois décès supplémentaires sont égale ment recensés. Le 14 juillet, 59 nouveaux cas sont recensés (6229 au total), ainsi que deux nouveaux décès (31 au total). Le 15 juillet, 70 nouveaux cas osnt annoncés (6299 au total) , ainsi que deux nouveaux décès (33 au total). 94 cas viennent s'ajouter au bilan, ainsi qu'un décès le jeudi 16 juillet. Le vendredi 17 juillet, 116 nouveaux cas viennent alourdir le bilans. Le 19 juillet, 6655 cas sont recensés au total et 37 décès (+3). Le 2à juillet, 90 contaminations supplémentaires sont annoncées, ainsi qu'un décès. Le bilan est alors de 6745 cas avérés et 38 décès. Le 21 juillet, 106 nouveaux cas et un décès portent le bilan à 6851 cas et 39 décès. 32 cas supplémentaires sont en registrés le 22 juillet pour un total de 6883. Jeudi 23 juillet, 203 nouveaux cas et un décès sont annoncés, puis 165 et un nouveau décès le lendemain. Le bilan s'élève alors à 7251 cas avérés et 41 décès. Le samedi 25 juillet, ce sont 81 nouveaux cas qui sont annoncés par l'ARS. Lundi 27 juillet, à l'issue du week-end, 182 cas positifs et un nouveau décès sont à déplorer. Puis, le lendemain, 48 nouveaux cas et un décès supplémentaire sont également annoncés, soit un total de 7562 cas et 43 décès sur le territoire. 85 nouveaux cas sont confirmés le mercredi 29 juillet. Puis 81 le 30 juillet, soit un total de 7 728 cas avérés. Le 1er août, les autorités annoncent 58 cas soit un total de 7 857. Un patient de Guyane décède au centre hospitalier de la Martinique et est répertorié dans le bilan martiniquais. 91 cas sont annoncés le 3 août ainsi qu'un décès pour un bilan total provisoire de 7948 cas et 44 décès. La Guyane recense 50 cas et un décès supplémentaires, soit 7998 au total et 45 décès. Le 5 août, 71 nouveaux cas et 2 décès supplémentaires sont recensés, soit 47 au total. Sur 689 tests effectués, 77 nouveaux cas déclarés de coronavirus ce 7 août en Guyane. Puis 63 nouveaux cas et un décès le 8 août. Le 10 août, 57 nouveaux cas avérés et un décès sont annoncés pour un total de 8324 et 49 décès. Le 11 août, les autorités annoncent 36 nouvelles ocntaminations pour un total de 8360 cas avérés. 63 cas et un décès supplémentaires le 12 août : le total est alors de 8423 cas avérés et 50 décès. Le 13 aôut, 48 nouveaux cas (8471) et une nouveau décès (51) sont annoncés. Le 14 août, le bilan s'élève à 8549 cas avérés et 53 décès. Le 17 août, 34 nouveaux cas sont annoncés soit un total de 8622 cas. Le 25 août, la préfecture communique un nouveau bilan : 8904 cas et 56 décès. Nouveau bilan le 27 aout : 8982 cas et 56 décès. L'ARS communique un nouveau bilan le 28 août : 9022 cas. Le 29 aout, nouvau bilan : 9076 cas confirmés. Le 4 septembre, nouveau bilan : 9276 cas et 62 décès. Le 5 septembre, nouveau bilan 9322 cas. Le 11 septembre, le bilan s'élève à 9494 cas confirmés et 62 décès. Le 12 septembre, le département compte 9521 cas avérés. Le 22 septembre, le bilan passe à 9738 cas avérés et 65 décès. Le ralentissement de la propagation du virus se confirme. Saint-George de l'Oyapoque sort de 6 mois de confinement. 24 nouveaux cas avérés sont recensés le 23 septebre, portant le bilan à 9762 contaminations et 65 décès. Le 28 septembre, le bilan est de 9895 cas avérés et 65 décès. 

Le 5 mars, c'est la Martinique qui est à son tour touchée. Deux cas de Covid-19 sont confirmés dans un hôtel des Trois Ilets. L'une des personnes infectées est un médecin suisse qui était en Martinique pour participer à un séminaire de cancérologie. Un nouveau cas d’infection par le Coronavirus a été pris en charge au CHU de la Martinique dans la nuit du 9 au 10 mars 2020. Il s'agit d'une femme de 51 ans. Le 11 mars, un nouveau cas est signalé, il s'agit d'une homme de 60 ans en provenance du département de l'Essonne. Le 13 mars, deux personnes atteintes du coronavirus sont débarquées du paquebot Costa Magica. Le même jour un voyageur arrivant de Paris est déclaré positif au virus. Samedi 14 mars, deux passagers d'un autre paquebot, le Costa Favolosa, sont débarqués en Martinique, après avoir été testés positifs. En fin de journée, l'ARS signale un dixième cas. Le dimanche 15 mars, cinq nouveaux cas sont annoncés et un premier décès du coronavirus est constaté. Le mardi 17 mars, l'ARS confirme quatre cas supplémentaires. Le mercredi 18 mars, quatre cas supplémentaires sont annoncés. Le jeudi 19 mars, le nombre de cas avérés passe à 32 pour le département. Deux jours plus tard, le 21 mars, le département - toujours au stade 1 - compte 37 personnes infectées.  Le 22 mars, 7 cas supplémentaires sont annoncés, soit un total de 44 cas. Un bilan qui monte à 53 cas lundi 23 mars, puis 57 le 24 mars. Le lendemain, le territoire annonce 9 nouveaux cas pour un total de 66. Ce bilan monte à 80 le lendemain quand l'ARS annonce 14 nouveaux cas. Puis 13 supplementaires vendredi 27 mars. Un deuxième décès est annoncé par la préfecture le 28 mars, ainsi que 12 nouveaux cas, soit un total de 105 cas sur le territoire. Le 29 mars, 6 malades supplémentaires sont annoncés, soit un total de 111 cas. Le lendemain, l'ARS annonce 8 cas supplméntaires, c'est-à-dire un bilan total de 119 personnes testées positives. Un nouveau décès est annoncé par l'ARS le 31 mars, une "personne âgée de plus de 70 ans" hospitalisée au CHU de Fort-de-France. Neuf cas supplémentaires sont également signalés ce jour-là ainsi que 27 guérisons. Trois nouvelles infections sont répertoriées le 1er avril. Le 2 avril, 7 cas supplémentaires sont annoncés, soit 138 cas au total. Puis 143 le 3 avril et 145 le lendemain, samedi 4 avril. Dimanche 5 avril, l'ARS annonce 4 cas supplémentaire et un nouveau décès ce qui porte le total à 149 cas et quatre morts. Le 6 avril, 2 nouveaux cas sont annoncés, soit 151 cas depuis le début. Et 152, le lendemain, mardi 7 avril. Le 8 avril, 2 cas supplémentaires sont confirmés et 2 nouveaux décès. Un nouveau cas le 10 avril pour un total de 155. Le 11 avril, l'ARS confirme un cas supplémentaire, soit 156 au total. Le dimanche 12 avril, l'ARS annonce 1 nouveau cas (le 157è) et 2 nouveaux décès. Un nouveau cas est confirmé le 14 avril et à cette même date, trois décès suspects sont signalés mais pas recensés. Le 15 avril, un cas supplémentaire est annoncé portant le total à 159 personnes contaminées. Puis 160 le 16 avril. Le 17 avril, trois cas supplémentaires sont recensés. Le 18 avril, le nombre de cas reste identique, mais l'ARS annonce un total de 12 décès. Le 19 avril, le total passe à 14 décès. Un nouveau cas est annoncé le 21 avril. Le 22 avril, 6 nouveaux cas sont annoncés, portant le total à 170. Trois cas supplémentaires sont annoncés le 24 avril, puis deux le lendemain, samedi 25 avril. Le bilan provisoire s'élève alors à 175 cas avérés. Le 28 avril, ce sont trois nouveaux cas qui sont confirmés sur le territoire.  Le 30 avril, un cas supplémentaire est confirmé par l'ARS. Le 1er mai, l'ARS annonce un cas suppléméntaire (total 180). Le 3 mai, un nouveau cas est confirmé, portant le total à 181. Le 5 mai, un cas supplémentaire est annoncé (total : 182). Le 7 mai, un cas supplémentaire est annoncé. Le 8 mai, 3 cas supplémentaires sont confirmés. Le 10 mai, un cas supplémentaire est annoncé. Puis deux autres le mercredi 13 mai, soit 189 au total. Le 15 mai, ce bilan monte à 192 cas avérés. Le 22 mai, un nouveau bilan fait état de 197 cas confirmés. Le 29 mai, le bilan hebdomadaire fait état de 3 cas supplémentaires, soit 200 au total. Le 5 juin, le bilan hebdomadaire annonce que le total de cas est désormais de 202. La 10 juin, lors de du bilan hebdomadaire, 15 nouveaux cas sont évoqués pour un total de 217 contaminations sur le territoire depuis le 5 mars. Quatre cas supplémentaires sont annoncés le 12 juin, soit 221 au total. Dans le bilan hebdomadaire du 19 juin, 15 nouveaux cas sont recensés pour un total de 236. Le 26 juin, les autorités annoncent 6 nouveaux cas pour un total de 240. Le 3 juillet, le bilan hebdomadaire fait état de 7 cas supplémentaires, soit 249 au total. Le vendredi 10 juin, le bilan habdomadaire t de six nouveaux cas soit 255 au total. Le nombre de décès est désomrais de 15 (+1). Le 17 juin, sept contaminations supplémentaires sont comptabilisées. Cinq patients issus d’évacuations sanitaires de Guyane et d’Haïti sont hospitalisés en réanimation. Le vendredi 24 juillet, le bilan hebdomadaire évoque sept nouveaux cas, soit un total de 269 contaminations avérées. Le vendredi 31 juillet, l'ARS annoncent 7 nouveaux cas puis un décès le lendemain. Il s'agit d'un patient de Guyane, transféré en Martinique. Le bilan s'élève alors à 276 cas et 16 décès. 60 cas sont annoncés le 07 juillet, soit 336 au total. Puis 71 pour la période du 9 au 14 août portant le total à 407 cas avérés. Le 25 août, 196 cas supplémentaires sont annoncés par les autorités, avec un total de 596 cas. Le 26 août, six cas supplémentaires sont annoncés. Le 28 août, le total est porté à 616 cas. Le 2 septembre, la préfecture annonce un nouveau bilan : 754 cas. Le 11 septembre, le bilan s'élève à 939 cas confirmés et 18 décès. Le 20 septembre, le bian s'élève à 1290 cas avérés et 20 décès. 165 cas ont été enregistrés du 14 au 20 septembre. 

Le 11 mars, un premier cas avéré a été détecté à La Réunion. Il s'agit d'un homme de 80 ans, de retour des Etats-Unis. Il a également transité par Paris. Jeudi 12 mars, l'ARS de La Réunion a annoncé trois nouveaux cas dans le département. Le 13 mars, les autorités annoncent un cinquième cas à La Réunion. Le samedi 14 mars, un sixième cas est déclaré. Le dimanche 15 mars, un septième cas est confirmé par l'Agence Régionale de Santé. Deux cas supplémentaires sont annoncés en fin de soirée par l'ARS. Le 17 mars, un 10ème cas avéré est signalé : il s'agit d'un retraité de 73 ans, de retour de l'Hexagone. Le 17 mars dans la soirée, l'ARS annonce trois nouvelles contaminations. Des "cas importés", a précisé le préfet, comme les deux nouveaux cas signalés le 18 mars dans l'après-midi. Il n'existe pas à ce stade "de chaîne de contamination locale", ont précisé les autorités réunionnaises. Jeudi 19 mars, un premier est cas confirmé le matin, puis 4 autres dans l'après-midi et enfin 8 nouveaux dans la soirée, soit 28 cas au total. Vendredi 20 mars, l'ARS annonce 10 nouveaux cas. Puis 7 cas supplémentaires le samedi 21 mars faisant passer le total du nombre de personnes infectées dans l'île à 45. Dans la soirée du 21, deux nouveaux cas sont annoncés sur l'île. Le dimanche 22, 17 nouveaux cas sont confirmés par la préfecture, dont deux cas en réanimation. Une guérison est également confirmée. Ces nouveaux cas font passer le cap des 200 cas cumulés en Outre-mer. Le dimanche 22 au soir, l'ARS annonce qu'il y a désormais 65 cas sur l'île. Elle évoque également la première guérison. Le endemain, lundi 23 mars, dix nouveaux cas viennent s'ajouter à ce bilan, soit 75 au total. Huit cas de plus sont annoncés mardi 24 mars à la mi-journée puis 11 supplémentaires dans la soirée, soit 94 au total. Le mercredi 25 mars, l'ARS ajoute 21 nouveaux cas au bilan pour atteindre 115. La préfecture et l’Agence Régionale de Santé confirment 20 nouveaux cas de coronavirus Covid-19 à La Réunion, jeudi 26 mars pour un total de 135 cas depuis l’apparition du premier cas exactement deux semaines plus tôt. Le 27 mars, les autorités annoncent 10 nouveaux cas, soit 145 au total. Le samedi 28 mars, l'île de l'Océan Indien enregistre son plus grand nombre de nouveaux cas depuis la détection de la maladie sur place : 38 en 24h, soit 183 au total. La préfecture et l’Agence Régionale de Santé confirment 24 nouveaux cas le dimanche 29 mars pour un total de 207 cas avérés, puis 224 le lendemain. Mardi 31 mars, la préfecture et l’Agence Régionale de Santé confirment 23 nouveaux cas , soit au total 247 cas. Mercredi 1er mars, 34 cas supplémentaires sont annoncés portant le bilan provisoire à 281.  Le jeudi 2 mars les autorités de La Réunion annoncent 27 nouveaux cas, soit un bilan de 308 personnes testées positives au coronavirus. Le vendredi 3 avril, 13 nouveaux cas sont signalés, soit 321 cas. De nouveau samedi 4 avril, 13 nouveaux cas pour un total de 334. Le lendemain, dimanche 5 avril, la préfecture et l'ARS confirme la détection de 10 nouveaux cas portant ainsi le total à 344. Cinq cas supplémentaires sont annoncés le lendemain. Le mardi 7 avril, l'ARS et lapréfecture font état de 9 nouveau cas, portant le total à 358. Le mercredi 8 avril, 4 cas supplémentaires sont annoncés, soit un total de 362. 14 nouveaux cas sont répertoriés le 9 avril. Six cas supplémentaires sont annoncés le 10 avril pour un total de 382. Le samedi 11 avril, 6 cas supplémentaires sont confirmés par l'ARS, portant le total à 388 cas. Le dimanche 12 avril, 1 cas supplémentaire est confirmé, portant le total à 389 cas. Le 13 avril, deux nouveaux cas sont répertoriés pour un total de 391. Pas de nouveau cas et un total revu à la baisse le mercredi 15 avril : les autorités annoncent qu'à "la suite d’un reclassement, le total est de 390 cas". Le lendemain, 4 nouveaux cas sont annoncés puis 8 le 17 avril. Le bilan provisoire s'élève alors à 402 cas avérés. Le lendemain, 5 nouveaux cas sont recensés. Un nouveau cas est confirmé le dimanche 19 avril. Le mardi 21 avril, deux cas supplémentaires sont annoncés. Le 23 avril, 2 nouveaux cas sont annoncés, soit 412 au total. Cinq nouveaux cas sont confirmés le samedi 25 mars, soit 417 au total. Le lundi 27 avril, un cas supplémentaire est confirmé par l'ARS. Le mercredi 29 avril, trois nouveaux cas sont annoncés par l'ARS qui indique par ailleurs que "suite à des investigations complémentaires, un des cas annoncé la semaine dernière a été invalidé ce jour". Deux nouveaux cas sont confirmés le vendredi 1er mai, portant le bilan provisoire à 422 cas. Le 2 mai, un cas supplémentaire est avéré. Le 4 mai, un cas supplémentaire est annoncé par l'ARS, portant le total à 424 cas. Un nouveau cas est avéré le 5 mai. Deux nouveaux cas sont annoncés le 7 mai. Le 8 mai, le total des cas est porté à 430, avec 3 nouveaux cas avérés. Le 9 mai, un nouveau cas est annoncé, portant le total à 431. Le 10 mai, l'ARS enregistre 5 nouveaux cas : il s'agit de malades évacués de Mayotte et hospitalisés à La Réunion. Le 12 mai, un nouveau cas est enregistré. Puis deux nouveaux cas le lendemain, soit un total de 439. Le 14 mai, le bilan s'élève à 440 cas avérés. Puis 441 le vendredi 15 mai et 443 le lendemain samedi 16 mai.  Le 18 mai, trois cas supplémentaires sont annoncés. Le 20 mai, l'ARS annonce un nouveau cas et le décès à La Réunion d'un patient de 82 ans qui avait fait l'objet d'une évacuation sanitaire en provenance de Mayotte. Le jeudi 21 mai, deux nouveaux cas sont annoncés. Le 23 mai l'ARS annonce 3 nouveaux cas. Le 25 mai, l'ARS annonce un nouveau bilan : 456 cas. Parmi les cas comptabilisés à La Réunion, figurent les malades en provenance de Mayotte qui ont fait l'objet d'une évacuation sanitaire. Le 26 mai, l'ARS annonce trois nouveaux cas. Le 27 mai, un cas supplémentaire est confirmé soit 460 au total. Le 28 mai, 5 cas supplémentaires sont confirmés, soit 465 au total. Le 29 mai, lors d'une conférence de presse, la préfecture a annoncé un bilan de 470 cas depuis l'apparition du virus à La Réunion. Un 471ème cas est annoncé le 30 mai. Deux nouveaux cas sont confirmés par l'ARS le lundi 1er juin. Le 2 juin, les autorités sanitaires annoncent  4 nouveaux cas dont 3 évacuations sanitaires, soit un total de 477 cas. Le 3 juin, un cas supplémentaire est annoncé. Le 4 juin, un cas supplémentaire est annoncé (479 cas au total), il s'agit d'un cas importé. Le 5 juin, un nouveau cas est signalé, soit 480. Le 6 juin, les autorités annoncent un nouveau cas et affirment qu'un précédent cas était invalide. Le bilan, à ce stade, reste donc de 480 contaminations avérées.  Le 8 juin, la préfecture de La Réunion annonce un nouveau cas, soit 481 au total. Cinq cas supplémentaires sont annoncés le mercredi 10 juin, soit 486. Le 11 juin, un nouveau cas est confirmé soit 487 au total. Un nouveau cas le 12 juin porte le bilan provisoire à 488 contaminations à La Réunion. Une nouvelle contamination est nnoncée le samedi 13 juin. Six autres cas avérés sont annoncé le dimanche 14 juin pour un total de 495. Le 17 juin, 2 cas supplémentaires sont annoncés, soit un total de 497. Le 18 juin, 5 nouveaux cas sont annoncés. Parmi les nouveaux cas, quatre sont des cas importés. Le 19 juin, 2 cas supplémentaires, dont un issu d'une évacuation sanitaire, sont annoncés soit un total de 504 cas. Le 20 juin, un nouveau can est issu d'une evasan, puis un cas importé est annoncé le 21 juin pour un total de 506 cas. Un 507è cas est annoncé le lundi 22 juin 2020. Il s'agit d'un cas importé : une évacuation sanitaire en provenance de Mayotte. Le 24 juin, le bilan s'élève à 508 cas. Par ailleurs, ce même jour, un jeune homme de 19 ans souffrant d’une affection de longue durée et atteint du Covid-19 décède au CHU de La Réunion. Il était arrivé de Mayotte par évacuation sanitaire le 19 juin. C'est la 2e décès sur l'île. Le 25 juin, huit cas supplémentaores sont recensés, portant le total à 516. Le vendredi 26 juin, un nouveau cas (importé) porte le total à 517. Le lendemain, trois nouveaux cas sont annoncés : un cas importé, une évacuation sanitaire et un troisième en cours d'investigation.  Le dimanche 28 juin, un nouveau cas importé est annoncé, portant le total à 521 cas. Un nouveau cas est annoncé le lundi 29 juin. Quatre cas, deux importés et deux en cours d'investigation, sont annoncés le 30 juin. Le 1er juillet, deux nouveaux cas sont annoncés, puis, 3 le 2 juillet. Le 3 juillet, deux cas supplémentaires sont annoncés soit 533 cas. Le samedi 4 juillet, 3 nouveaux cas importés sont annoncés, pour un total de 536. Le 5 juillet, 11 nouveaux cas sont annoncés, dont 5 cas autochtones. Le 6 juillet, 3 nouveaux cas sont annoncés, soit 550 au total depuis l'apparition du virus à La Réunion. Le 8 juillet, l'ARS donne un nouveau bilan de 563 cas. Le 9 juillet, 3 nouveaux cas sont annoncés pour un total de 566. La 10 juillet, le bilan s'lève à 571 cas avérés. Le 11 juillet, six nouveaux cas et un bilan total de 577. Le dimanche 12 juillet, les autorités annoncent 16 nouveaux cas avérés, soit 593 au total. Puis 596 le lundi 13 juillet. Le 14 juillet, trois cas supplémentaires sont annoncés, 599 au total. Puis 608 le 15 juillet. Quatre nouveaux cas sont répertoriés le jeudi 16 juille, soit 612 au total. Le vendredi 17 juillet, deux nouveaux cas viennent alourdir le bilan, soit 614 contaminations au total. Le 18 juillet, 10 passagers d'un vol Corsair sont testés positifs, le bilan atteint alors 624 cas avérés. Dimanche 19 juillet, quatre cas sont confirmés pour un bilan total de 628. Le lendemain, le bilan passe à 631 cas. Le 21 juillet, huit nouveaux cas sont annoncés pour un total de 639. Le 22 juillet, six nouveaux cas sont annoncés (645) puis un supplémentaire le lendemain (646 cas avérés au total). Vendredi 24 juillet, les autorités annoncent huit nouveaux cas. Le total s'élève alors à 654 contaminations. Puis à 657 le 25 juillet. Le 27 juillet, un décès est annoncé, une Mahoraise évacuée en raison d'une autre pathologie aggravante. Le blain s'élève alors à 657 cas et quatre décès. Trois nouveaux cas le 31 juillet, quatre le 1er août et de nouveau trrois le 2 août portent le bilan à 667 cas au total. Le 4août, deux nouveaux cas portent le bilan à 669 contaminations avérées. Le 5 août, un cas et un décès (une femme arrivée de Mayotte) alourdissent le bilan (670 cas avérés et 5 morts au total). Un nouveau cas est recensé le 6 août. La préfecture et l’Agence Régionale de Santé annoncent 4 nouveaux cas de coronavirus confirmés à La Réunion vendredi 7 août. Au total, l'île compte 675 cas depuis l'apparition du premier cas en mars dernier. Six cas viennent alourdir le bilan le 8 août pour un total de 681 cas avérés. Le 9 août, 6 nouveaux cas sont identifiés, puis trois autres le lendemain. Le 11 août, la préfecture et l’Agence Régionale de Santé annoncent douze nouveaux cas de coronavirus confirmés à La Réunion. Un cluster de neuf personnes a été identifié suite à un repas familial. C'est offciellement le premier foyer de ocntamination de l'île. Mercredi 12 août, les autorités annoncent 32 nouveaux cas, soit 734 au total. Seize des nouveaux cas sont liés au premier cluster identifié dans l'île, un mariage qui s'est déroulé le 29 juillet dernier à Saint-Denis. La préfecture et l’Agence Régionale de Santé annoncent 20 nouveaux cas de coronavirus confirmés à La Réunion, le jeudi 13 août : six sont liés au premier cluster identifié dans l'île à Sainte-Clotilde, deux nouveaux clusters ont été identifiés. La Réunion compte 754 cas au total. Le 14 aoôt, ce chiffre monte à 776. Le lendemain, 22 cas supplémentaires sont annoncés, puis 39 nouveaux cas le 16 août. Le 17 août, avec 25 nouveaux cas, le bilan est de 880 cas. Le 25 août, la préfecture donne un nouveau bilan : 1292 cas au total et 7 décès (deux directement liés au Covid, cinq indirectement liés). Le 26 août, le total de cas est porté à 1372. Nouveau bilan le 28 août : 1487 cas. Le 31 aout, nouveau bilan : 1679 cas. Le 4 septembre, nouveau bilan : 2002 cas. 113 nouveaux cas et un décès supplémentaire sont annoncés le 5 septembre soit au total 2115 cas et 8 décès. Le dimanche 6 septembre, La Réunion est classé officiellement en zone rouge. Le jour même, 107 cas supplémentaires et deux nouveaux décès sont annoncés (2222 cas au total et 10 décès). Le 11 septembre, le bilan s'élève à 2623 cas confirmés et 14 décès. 100 nouveaux cas sont recensés le 12 septembre, ainsi qu'un décès portant le bilan à 2723 cas et 15 décès. 82 nouveaux cas sont annoncés le dimanche 13 septembre pour un total de 2805 contaminations avérées. Le 28 septembre, 3882 cas et 19 décès ont été recensés au total.

Mercredi 11 mars, la Polynésie a annoncé un premier cas sur son territoire : la députée Maina Sage a été testée positive. Le jeudi 12 mars, deux nouveaux cas sont confirmés par la Direction de la Santé. Le mercredi 18 mars, trois nouveaux cas sont signalés pour un total de six. Le 19 mars, 5 cas supplémentaires sont annoncés. Le 20 mars, le Haut- Commissariat et la présidence organisent une conférence de presse et annoncent 4 nouveaux cas. Le territoire du Pacifique passe au stade 3 à compter de minuit ce soir-là. Puis deux nouveaux cas le 21 mars, soit 17 au total. Le 22 mars un 18ème cas est annoncé par les autorités. Lundi 23 mars, Edouard Fritch annonce 5 nouveaux cas, 23 au total. La ministre de l'Education, de la jeunessse et des sports de Polynésie, Christelle Lehartel, figure parmi les personnes touchées. Mardi 24 mars, deux nouveaux cas sont confirmés. Et cinq supplémentaires le 26 mars pour un bilan qui s'élève à 30. Deux jours plus tard, le 28 mars, 4 nouveaux cas sont confirmés soit un total de 34 cas, dont un seul patient est encore hospitalisé à cette date. Le 29 mars, un 35e cas est confirmé, puis un 36e le 30 mars. Le 31 mars, un nouveau cas est signalé. Le vendredi 3 mars, 2 nouveaux cas sont avérés et le bilan s'élève alors à 39 personnes testées positives. Un nouveau cas vient s'ajouter le samedi 4 avril, soit 40 au total. Puis 41, le dimanche 5 avril et 42 le lundi 6 avril. Cinq cas supplémentaires sont répertoriés le 7 avril. Le 8 avril, 4 nouveaux cas sont confirmés. Le 12 avril, 2 nouveaux cas sont identifiés. Et deux cas supplémentaires le lendemain pour un total de 55. Un nouveau cas est recensé le 20 avril, puis de nouveau le 21 avril portant le total à 57. Un nouveau cas est annoncé le 27 avril. Le 5 mai, les autorités annoncent deux nouveaux cas, portant le total à 60. Le vendredi 26 juin, près de huit semaines après ces cas, les autorités annoncent que deux personnes ont été testées positives, deux passagers de la même famille, revenus sur le vol de continuité territoriale du vendredi 12 juin. Ils avaient justifié d’un test négatif, effectué 72 heures avant d’embarquer. Le 2 août, un cas est détecté sur le bateau de croisière Paul Gauguin portant le total à 63 cas. Le 5 août, les autorités annoncent qu'un personnel navigant d'Air Tahiti Nui a été testé positif, ce qui porte à 64 le nombre de contaminations avérées dans ces archipels du Pacifique. Vendredi 7 août, cinq nouveaux cas de Covid-19 ont été confirmés par la Direction de la santé, dont 3 cas importés et 2 sujets contacts locaux. D'après la présidence de la Polynésie, ce sont 43 nouveaux cas au total qui ont été confirmés entre le 7 et le 9 août. Le 11 août, le président Edouard Fritsch évoque 77 cas en quatre jours, ce qui porte le bilan total à 141 cas avérés en Polynésie depuis le 11 mars. Le 25 août, les autorités annoncent un total de 310 nouveaux cas depuis le 2 août, des cas qui s'ajoutent aux 62 répertoriés entre mars et juin, soit un total de 372 cas sur le territoire. Le 29 août, nouveau bilan du Haut-Commissariat : 420 cas positifs depuis le 2 août, qui s'ajoutent aux 62 cas comptabilisés jusqu'au mois de juin. Le 3 septembre, nouveau bilan : 596 cas depuis le 2 août, en plus des 62 cas de la première période. Nouveau bilan le 4 septembre : 632 cas, sans compter les 62 de la première période. Nouveau bilan le 5 septembre : 658 cas en plus des 62 cas de la première période. Le 11 septembre, le bilan s'élève à 891 cas confirmés et 2 décès. Le 21 septembre, le Haut-Commissariat de la Polynésie évoque un total de 1332 cas de Covid-19 depuis le 15 juillet 2020, soit 1394 depuis mars. Le nombre de cas passe à 1728 le 28 juillet (1666 après le 15 juillet), sept décès sont aussi recensés au total. 

Le 12 mars un premier cas avéré est annoncé en Guadeloupe : il s'agit d'une femme de 36 ans, de retour d'une croisière. Le 14 mars, quatre nouveaux cas sont annoncés par l'ARS. Lundi 16 mars, les autorités sanitaires annoncent 13 cas supplémentaires. Le mardi 17 mars, neuf nouveaux cas sont confirmés. Selon le point du 18 mars fait par l'ARS, la Guadeloupe dénombre au total 33 cas de coronavirus, notant néanmoins l'amélioration de l'état de santé d'un des patients hospitalisé au CHU de Pointe-à-Pitre. Le 19 mars, la Guadeloupe annonce un total de 45 cas et devient le premier territoire d'Outre-mer à franchir le seuil épidémique.  Le 20 mars, l'ARS annonce six cas supplémentaires ainsi que le premier décès dû au coronavirus dans le département. Quatre nouveaux cas sont annoncés le 21 mars, ainsi que le rappatriement d'une patiente infectée depuis Saint-Martin, portant le total à 56 cas. Le 22 mars, deux nouveau cas sont confirmés par l'ARS. Le lendemain, lundi 23 mars, le département compte 4 nouveaux cas, soit 62. Parmi eux, 18 patients sont hospitalisés, six en réanimation. Le mardi 24 mars, 11 cas supplémentaires sont confirmés. Mercredi 25 mars, la Guadeloupe totalise 76 cas confirmés de Covid-19 : 19 patients sont hospitalisés au CHU (12 au service de maladies infectieuses et tropicales et 7 en réanimation). Le lendemain, huit nouveaux cas viennent s'ajouter à ce bilan, soit 84. Le 27 mars, les autorités annoncent un second décès dans l'île et un nouveau bilan de 96 cas. Puis six supplémentaires le lendemain soit 102 au total. Deux nouveaux décès surviennent le dimanche 29 mars, le bilan s'élève alors à quatre décès et 106 cas. Le lendemain, la préfecture signale un nouveau cas ainsi qu'un nouveau décès mais aussi la guérison de 20 patients. Le 31 mars, sept cas sont confirmés avec un nouveau bilan de 114 cas, dont 22 guérisons. Un nouveau décès est enregistré le 1er avril (6 au total) ainsi que 11 nouveaux cas (125 au total).  Le 2 avril, l'ARS annonce 3 nouveaux cas, soit 128 au total. Le 3 avril, l'ARS signale 2 nouveaux cas et un septième décès : une femme de 98 ans atteinte de comorbidités. Le lendemain, l'ARS annonce 4 nouveaux cas (134 au total), alors que 31 personnes sont annoncées guéries. Le dimanche 5 avril, un nouvau cas est détecté (135 au total) puis quatre le mundi 6 avril. Au total 139 personnes ont été contaminées au total, à ce stade. Le mardi 7 avril, les autorités annoncent un nouveau décès, le 8e en Guadeloupe. Il n'y a pas de cas supplémentaire.  Le mercredi 8 avril, 2 nouveaux cas sont confirmés, soit au total 141 cas. Deux cas sont confirmés le jeudi 9 avril ainsi que la guérison de 67 personnes au total. Deux cas supplémentaires sont annoncés lundi 13 avril pour un total de 145. Le samedi 18 avril, trois cas sont recensés après plusieurs jours sans nouveaux cas. Le 21 avril, un neuvième décès est annoncé, une femme de 74 ans présentant des facteurs de comorbidité. Le 23 avril, un 10ème décès est enregistré et le nombre de cas est porté à 149. Le 28 avril, l'ARS annonce un 11ème décès et toujours 149 cas. Le 29 avril, deux nouveaux cas sont annoncés. Le 30 avril l'ARS annonce un nouveau cas (152 au total) et un nouveau décès (12 au total). Un nouveau décès est annoncé le 5 mai, un homme de 68 ans présentant des facteurs de comorbidité hospitalisé depuis le 26 mars et avait voyagé dans l'Hexagone. Le 6 mai, un nouveau cas est confirmé. Le 8 mai, un nouveau cas est avéré. Un nouveau cas est recensé le 12 mai. Le 25 mai, l'ARS annonce 5 nouveau cas (161 au total) et un 14è décès.  Le 29 mai, nouveau bilan de l'ARS : 162 cas au total. Le 5 juin, le bilan hebdomadaire fait état de deux nouveaux cas, doit un total de 164 cas. Le vendredi 12 juin, le bilan hebdomadaire annonce sept cas supplémentaires, soit un total de 171 sur le territoire. Les autorités annoncent trois nouveaux cas pour la semaine du 12 au 19 juin, soit un total de 174 contaminations. Il s'agit de trois cas importés, trois passagers arrivés par avion. Le 26 juin, un nouveau point fait état de huit cas supplémentaires, tous importés, en une semaine, soit 182 au total. Le 3 juillet, un nouveau bilan hebdomadaire annonce deux nouveaux cas, soit 184 au total. Le vendredi 10 juillet, le bilan hebdomadaire fat état de six nouveux cas, soit 190 au total. Le nombre des décès s'élève toujours à 14. Cinq nouveaux cas viennent alourdir le bilan la semaine du 10 au 17 juillet, soit 195 contaminations avérées au total. Huit nouveaux cas sont répertoriés la semaine du 17 au 24 juillet, soit 203 au total. Avant la publication du bilan hebdomadaire, la préfecture a communiqué le 27 juillet sur la détection d'au moins 6 nouveaux cas, possiblement à l'origine d'un cluster. Au moins 77 cas contacts ont été identifiés et devront donc être testés. Le 29 juillet, l’ARS et la préfecture alertent sur une reprise active de la circulation du virus en Guadeloupe : 35 cas supplémentaires sont confirmés en 48 heures, soit 244 au total. Au final, cette semaine-là, 62 cas sont recensés pour un total de 265 contaminations et 14 décès. Le 3 août, les autorités parelent de sept nouvelles contaminations pour un total de 272. Le 5 août, les autorités annoncent 7 nouveaux cas. Pour la semaine du 1er au 7 août, 25 nouveaux cas de coronavirus sont enregistrés en Guadeloupe, ce qui porte à 290 le nombre de cas cumulés. Le 1à août, la Guadeloupe compte 27 nouveaux patients ayant contracté la Covid-19, a ucours des trois jours précédents. Un patient de Saint-Martin est décédé et le service réanimation du CHU prend actuellement en charge deux Guadeloupéen. Entre le 10 et le 12 août , 50 cas sont enregistrés. Le total s'élève alors à 367 cas avérés. Le bilan hebdomadaire fait état de 156 nouveaux cas sur la semaine du 8 au 14 août soit 446 au total. Le 25 août, nouveau bilan communiqué par les autorités : 935 cas en Guadeloupe depuis le début de l'épidémie. Le 28 août, nouveau bilan : 1145 cas. Le 2 septembre, nouveau bilan : 1362 cas et deux décès supplémentaires. Le 8 septembre, 841 nouveaux cas sont annoncés puis 743 le 11 septembre. Ainsi, le 11 septembre, le bilan s'élève à 3080 cas confirmés et 24 décès, selon l'ARS. Le 22 septembre, le bilan s'élève à 4497 cas avérés et 42 décès. Le autorité annoncent 16 nouveaux décès en une semaine. 

Le samedi 14 mars un premier cas est confirmé à Mayotte. Il s'agit d'un homme d'une trentaine d'années, de retour de l'Hexagone. Un deuxième cas est confirmé le lundi 16 mars, un homme de retour de l'Hexagone. Le lendemain, mardi 17 mars, l'Agence régionale de santé a annoncé un troisième cas. Il s'agit de son épouse. Le reste de leur entourage a été testé négatif au coronavirus. Le 19 mars, un quatrième cas est annoncé par les autorités. Le vendredi 20 mars, deux nouveaux cas sont confirmés par l'ARS. Trois contaminations supplémentaires sont enregistrées le 21 mars. Mayotte compte alors 9 cas au total. Deux nouveaux cas sont annoncés dans la même journée, portant le total à 11 cas. Le lundi 23 mars, l'ARS annonce dix cas supplémentaires, soit 21 cas au total. Neuf nouveaux cas sont annoncés le matin du 24 mars. Le 25 mars, 5 nouveaux cas avérés portent le total à 35. Le 26 mars, l'ARS annonce 42 cas au total, dont un guéri. L'ARS dresse un nouveau bilan le vendredi 27 mars avec un total de 50 cas avérés. Treize nouveaux cas sont confirmés le lendemain, 28 mars. Le 29 mars, onze cas supplémentaires sont confirmés, soit 74 cas au total. Le 30 mars, l'ARS annonce un nouveau bilan : 82 cas. Le 30 mars à la mi-journée, Mayotte la 1ère annonce le décès d'un quinquagénaire admis la veille à l'hôpital. L'ARS précise qu'il avait été testé positif au Covid-19 mais présentait de multiples pathologies. "On ne peut pas affirmer de manière certaine qu’il est mort principalement à cause du virus, il y avait d’autres pathologies, mais cela n’a pas dû aider", déclare Dominique Voynet, directrice de l'ARS. Le 31 mars, l'ARS annonce 12 cas supplémentaires. Le 1er avril l'ARS annonce 7 cas supplémentaires, soit 101 au total. Le lendemain, 15 nouveaux cas sont annoncés ainsi qu'un second décès. Il s'agit là aussi d'une personne qui présentait un état de santé fragile avant de contracter le Covid-19. 12 nouveaux cas sont confirmés le 3 avril, soit un total de 128 cas. Le lendemain, six nouveaux cas sont annoncés pour un total de 134. Le 6 avril, l'ARS annonce un nouveau bilan de 164 personnes contaminées. Le 7 avril, le bilan monte à 171 cas. Puis à 184 cas avéré le mercredi 8 avril, 23 patients sont alors officiellement déclarés guéris. Deux cas supplémentaires sont annoncés le 9 avril. Le 10, un total de 191 cas est annoncé, dont 41 professionnels de santé. Le 11 avril, l'ARS annonce 5 nouveaux cas ainsi qu'un troisième décès. Le 12 avril, 7 cas supplémentaires sont annoncés par l'ARS, soit 203 au total. Le lendemain, le total annoncé par l'ARS est de 207 cas, dont 42 professionnels de santé. Le 14 avril, dix nouveaux cas sont confirmés. Le lendemain, 4 nouveaux cas sont recensés. Et 12 cas supplémentaires sont annoncés le jeudi 16 avril pour un total de 233 cas avérés. Un nouveau décès, le quatrième, et 12 cas supplémentaires sont annoncés le 17 avril. Le lendemain, neuf nouveaux cas sont confirmés. Le 19 avril, 17 cas supplémentaires sont recensés. Le 20 avril, 13 nouveaux cas sont signalés, soit 284 au total. Le 21 avril, l'ARS annonce un total de 311 cas, soit 27 de plus que la veille. Quinze cas supplémentaires sont annoncés le lendemain par l'ARS. Le 23 avril, 13 cas sont confirmés portant le total à 339. Le 24 avril, 15 cas supplémentaires, soit 354 au total. Le lendemain, samedi 25 avril, 26 nouveaux cas sont recensés, soit 380 au total. 21 cas supplémentaires sont annoncés le dimanche 26 avril pour un total de 401. Lundi 27 avril, 32 malades supplémentaires sont recencés, soit 433 au total. "Mayotte est désormais confrontée à son tour à une situation épidémique sérieuse", affirme l'ARS dans un communiqué. L'archipel devient le territoire d'Outre-mer le plus touché par le Coid-19. Le mardi 28 avril, 27 cas supplémentaires sont annoncés pour un total de 460 personnes contaminées officiellement. Le jeudi 30 avril, 79 nouveaux cas sont confirmés par l'ARS qui annonce le même jour le passage de Mayotte au stade 3 de l'épidémie, ce qui correspond à une circulation active du virus sur l'ensemble du territoire. Le vendredi 1er mai, l'ARS ne publie aucune nouvelle donnée. Le samedi 2 mai, l'ARS donne un nouveau bilan de 596 cas et six décès. (NDLR : le bilan des décès est en décalage par rapport à celui de Santé Publique France qui annonçait vendredi 1er mai 8 décès pour Mayotte. L'ARS de Mayotte précise que ces deux décès sont survenus les 16 et 18 avril, mais malgré les signes évocateurs du Covid-19 chez ces deux patients, les tests de dépistage se sont révélés négatifs.) Le 3 mai, l'ARS annonce 54 cas supplémentaires soit 650 au total. Le 4 mai, l'ARS annonce un nouveau bilan de 686 personnes touchées. Le 5 mai, l'ARS annonce un nouveau bilan portant le nombre de cas à 739 et le nombre de décès à 9. Le 6 mai, l'ARS ne publie pas de communiqué. Le 7 mai, l'ARS annonce que le nombre de cas est de 854 et un décès supplémentaire (10 au total). Le 8 mai, l'ARS annonce un nouveau bilan : 890 cas avérés et 11 décès. Le lendemain, ce sont 98 nouveaux cas qui sont annoncés sur le territoire. Le 10 mai, un nouveau bilan fait état de 1023 cas au total. Lundi 11 mai, le bilan fait état de 38 nouveaux cas soit 1061 au total et de 12 décès. 34 cas supplémentaires sont répertoriés le 12 mai, soit un total de 1095. Le 13 mai, 48 nouveaux cas sont annoncés et deux décès supplémentaires sont à déplorer. Le 14 mai, le bilan s'élève à 1210 cas et deux nouveaux décès sont recensés, soit 16 au total. 48 nouveaux cas sont annoncés le 15 mai. 58 nouveaux cas sont annoncés le samedi 16 mai ainsi que deux nouveaux décès. Le bilan s'élève alors à 1312 cas et 18 décès. 30 cas supplémentaires sont annoncés le dimanche 17 mai. Le 18 mai, 28 cas supplémentaires sont annoncés par l'ARS, soit 1370 au total. Le 19 mai, nouveau bilan : 1419 cas et 19 décès. Le 20 mai, 56 cas supplémentaires sont annoncés, soit 1475 au total. 19 nouveaux cas sont annoncés le jeudi 21 mai, soit 1494 au total. Le 22 mai, les autorités annoncent 27 nouveaux cas, soit un total de 1521 cas avérés. Le 24 mai, le bilan est porté à 1587 cas et 20 décès. Le 25 mai, l'ARS annonce un total de 1609 cas. Le 26 mai, 25 cas supplémentaires sont confirmés par l'ARS soit au total 1634 cas. Le 27 mai, 11 nouveaux cas sont annoncés soit un total de 1645 cas. Le 28 mai, l'ARS annonce 25 cas et un décès supplémentaire, soit au total 1670 cas et 21 décès. Le 29 mai, dans un communiqué, l'ARS annonce 29 nouveaux cas soit un total de 1699. Le 30, 44 nouveaux cas sont confirmés, soit un total de 1743 cas. Le lendemain 31 mai, 128 cas et deux nouveaux décès sont annoncés par l'ARS. 63 nouveaux cas et un décès supplémentaires sont confirmés le lundi 1er juin par les autorités sanitaires. 52 nouveaux cas sont annoncés par l'ARS le 2 juin, soit 1986 cas au total. Le 3 juin, 7 cas supplémentaires sont confirmés. Le 4 juin 65 nouveaux cas et un décès supplémentaires sont annoncés (2058 cas et 25 décès au total). Le 5 juin, l'ARS annonce 21 cas supplémentaires, soit 2079 au total. Le 8 juin, un nouveau bilan fournit par l'ARS Mayotte fait état de 72 cas supplémentaires et un nouveau décès soit au total 2151 cas et 26 décès. Mardi 9 juin, les autorités annoncent un nouveau décès, 27 au total. Le bilan s'élève alors à 2175 cas. Le 10 juin, 51 cas supplémentaires sont annoncés, soit 2226. Le 11 juin, 14 nouveaux cas porte le total à 2240. Le vendredi 12 mai, 22 nouveaux cas sont répertoriés, 2268 au total. 14 nouveaux cas avéré sont annoncés le samedi 13 juin pour un total de 2282. Le 14 juin, 16 nouveaux cas sont signalés, ainsi qu'un nouveau décès. Au total, 2298 cas et 28 décès. 12 cas supplémentaires sont confirmés le 15 juin, soit au total 2310. Le 16 juin, 23 cas supplémentaires sont annoncés, soit 2333 au total. Le nombre des décès s'élève alors à 29 à Mayotte, plus un patient évacué vers La Réunion et décédè sur place. 12 cas supplémentaires sont confirmés le 17 juin, soit 2345 au total. 38 cas supplémentaires annoncés le 18 juin, soit 2383 au total. Le 19 juin, 11 cas supplémentaires sont annoncés par l'ARS soit 2394 au total. Le 20 juin, 10 cas supplémentaires osnt annoncés soit 2404 cas avérés. Le nombre de décès s'élève alors à 31 dont un à La Réunion après une évacuation sanitaire. Le 22 juin, nouveau bilan de l'ARS : 2434 cas et 31 décès en plus d'un décès à La Réunion après une évacuation sanitaire. Le 23 juin, 18 cas avérés sont recensés pour un total de 2452. Le mercredi 24 juin, les autorités annoncent 17 nouvelles contaminations et un bilan de 2467 cas, ainsi qu'un nouveau décès soit 32 sur le territoire. Le 25 juin, 41 cas supplémentaires sont répertoriés, pour un total de 2508. Le 26 juin, 18 cas sont confirmés soit un total de 2526. Le 27 juin, 14 cas et un décès supplémentaires sont annoncés, soit 2540 cas et 35 décès au total. Le week-end du 27-28 juin, 20 nouveaux cas sont recensés soit 2560 au total. 43 cas supplémentaires sont annoncés le 30 juin. Le lendemain, 40 cas sont confirmés. Vendredi 3 juillet, un nouveau décès, soit 33 au total, est annoncé, ainsi que 11 nouveaux cas. Le lundi 6 juillet, l'ARS annonce un nouveau bilan de 2679 cas au total. 9 nouveaux cas sont annoncés le 7 juillet, soit 2688 au total. Le 9 juillet, l'ARS annonce un nouveau bilan : 2702 cas et 34 décès. 13 nouveaux cas sont annoncés le 13 juillet portant le total à 2724 au total. 13 puis six nouveaux cas sont enregistrés les 13 et 14 juillet. Le 15 juillet, le bilan passe à 2778 cas avérés (+35). le vendredi 17 juillet, quatre nouveaux cas viennent alourdir le bilan : 2782 contaminations avérées au total. 26 nouveaux cas viennent s'jouter au bilan le 20 mars (sur 72h), ainsi qu'un nouveau décès. Le total s'élève donc à 2808 contaminations avérées, ainsi que 35 décès et trois autres après des evasans vers La Réunion. Le 21 juillet, 16 cas supplémentaires sont annoncés portant le total à 2824 contaminations avérées. 15 cas sont enregistrés le 22 juillet pour un total de 2839. Deux jours plus tard, les autorités annoncent 23 cas supplémentaires, soit 2 862 au total. Le 27 juillet, 38 nouveaux cas sont annoncés, soit 2 900 au total. Cinq nouveaux cas sont annoncés le lendemain. Le 30 juillet, 57 sont annoncés pour un total de 2962 cas avérés. Le nombre des décès s'élèvent à 39 dont quatre par évacuation sanitaire. Le lendemain, 46 cas sont recensés, puis 15 le 4 août. Le 5 août, ce sont 8 nouveaux cas qui sont avérés. Puis, le 6 août, 11 nouveaux cas sont annoncés soit 3042 cas avérés. Le 7 août, un nouveau bilan de l'ARS fait état de 26 nouveaux cas (3068 au total). Le 11 août, le bilan est de 3 091 cas (+23 en 4 jours). Le 13 août annonce 28 cas en 48h, soit 3119 au total. Le 17 août, c'est un total de 3160 cas qui est annoncé par la préfecture. Le 25 août, un nouveau bilan hebdomadaire est communiqué, faisant état de 3237 cas et 39 décès. Le 27 août, nouveau bilan : 3301 cas au total. Le 3 septembre nouveau bilan : 3374 cas. 

Le mercredi 18 mars, la Nouvelle-Calédonie est touchée à son tour. Deux personnes en provenance d'Australie sont hospitalisées et testées positives au coronavirus. Il s'agit d'un couple en voyage de noces. Deux nouveaux malades sont recensés la 21 mars, portant le bilan à 4 au total. Dimanche 22 mars, le gouvernement de Nouvelle-Calédonie fait un nouveau point sur la situation : "un nouveau cas de Covid-19 confirmé ce jour portant le total à cinq cas en Nouvelle-Calédonie depuis le 18 mars". Sur les cinq cas recensés sur le territoire, quatre sont "importés" et un est "local". Le lundi 23 mars, les autorités annoncent trois cas supplémentaires, soit huit cas au total. Le mardi 24 mars, le gouvernement de Calédonie évoque deux nouveaux tests positifs, ce qui porte à 10 le nombre de cas sur le territoire. 4 cas supplémentaires sont signalés le 25 mars. Le 27 mars, un cas supplémentaire porte à 15 le nombre de malades. Le 31 mars, un 16è cas est annoncé, puis un 17è le 1er avril. Le lendemain, un nouveau cas est annoncé portant le total à 18 cas. 13 cas supplémentaires sont annoncés le dimanche 5 avril. Le 28 mai, un 19ème cas annoncé. Une personne en confinement, arrivée de métropole, a été testée positive au Covid-19.
Le 1er juin, les autorités sanitaires de Nouvelle-Calédonie évoque un 20e cas : il s'agit d'un gendarme mobile arrivé le 19 mai pour la relève et qui se trouvait en quatorzaine. Le 9 juin, un nouveau cas est confirmé : il s'agit d'un gendarme mobile arrivé sur le territoire le 17 mai. Au total, 21 cas de coronavirus ont été recensés en Nouvelle-Calédonie. Le 14 juillet, après plus d'un mois sans contamination, les aurorités annoncent un nouveaux cas soit 22 au total. Un vingt-troisième cas de Covid-19 est dépisté en Nouvelle-Calédonie le 7 août. Le 3 septembre, trois nouveaux cas sont annoncés. Il s'agit de trois personnes testées positives à l'issue de leur quatorzaine à l'hôtel. Le 23 septembre, le bilan s'élève toujours à 26 cas avérés en Nouvelle-Calédonie, selon le gouvernement local. Le 28 septembre, il est de 27. 

Un premier cas est annoncé à Saint-Pierre et Miquelon le samedi 4 avril. L'échantillon positif faisait partie d'un lot de 75 prélèvements envoyés à Halifax au Canada jeudi 2 avril pour analyse. Positive mais asymptomatique, la personne se trouvait en quatorzaine en compagnie de son conjoint et n'aurait pas eu de contacts avec l'extérieur depuis son retour sur l'archipel selon les autorités. Le 7 juillet, trois autres cas de Covid-19 sont détectés. Une personne infectée, en quatorzaine à l'hôtel Robert, avait effectué son test PCR dans le cadre des mesures sanitaires imposées aux passagers à l'arrivée dans l'archipel. Elle n'est cependant pas contagieuse, selon les autorités. La préfecture annonce un cinquième cas le 8 août, cinq personnes-contacts sont également placées à l'isolement. Leurs tests s'avèrent négatifs. Le 4 septembre, deux cas sont annoncés par les autorités. Le lendemain, 5 septembre, deux cas-contacts des deux cas de la veille sont testés positifs. Le 14 septembre, la préfecture annonce 11 cas avérés au total. 

A Wallis et Futuna, aucun cas de coronavirus n'est confirmé à ce jour.

 
Cet article est mis à jour le matin, à la mi-journée et le soir (dans l'Hexagone). 
Les données sont celles rendues publiques par les ARS, les préfectures, les hauts-commissariats et les gouvernements de la Polynésie et de la Nouvelle-Calédonie.
Les dates indiquées sont celles des territoires : ainsi, un cas détecté le 22 mars en Polynésie, alors que l'Hexagone est déjà dans la journée du 23 mars, est répertorié à la date du 22 mars.