Alors que toutes les régions de la France hexagonale sont désormais touchées par le Coronavirus (carte interactive de france info à consulter par ici), dans les Outre-mer depuis l'apparition du virus, 2 929 cas avérés ont été dénombrés dans neuf territoires. On comptabilise également 53 décès.

 
► Mayotte : 1634 cas, 20 décès
► La Réunion : 459 cas, 1 décès
► Guyane : 353 cas, 1 décès
► Martinique : 197 cas, 14 décès
► Guadeloupe : 161 cas, 13 décès

► Polynésie : 60 cas 
► Saint-Martin / Saint-Barthélemy : 46 cas, 3 décès
► Nouvelle-Calédonie : 18 cas
► Saint-Pierre et Miquelon : 1 cas

La carte ci-dessous présente le nombre total de cas de Covid-19 comptabilisés dans les territoires d'Outre-mer depuis l'apparition du virus. Pour connaître le nombre de personnes guéries, selon les ARS et les préfectures, rendez-vous plus bas. 

Chronologie des cas

Les premiers cas dans les Outre-mer ont d'abord été dépistés à Saint-Martin et Saint-Barthélemy, dimanche 1er mars. Après qu'un résident de Saint-Barth a contacté le Samu pour des symptômes inquiétants, ses parents en partance pour Paris depuis l'aéroport international de Saint-Martin ont été interceptés par les autorités sanitaires avant leur départ vendredi. Les analyses, réalisées par le laboratoire Pasteur de Guadeloupe, ont confirmé qu'ils étaient tous les trois positifs. Le 15 mars, la préfecture annonce que les trois premiers cas sont guéris. Mais le même jour, les autorités annoncent deux nouvelles contaminations à Saint-Barthélemy. Il s'agit de deux personnes revenant d'une croisière. Le 17 mars un nouveau cas est avéré à Saint-Martin. Le 18 mars, l'ARS confirme un second cas à Saint-Martin. Le 21 mars, une patiente de Saint-Martin est rapatriée en Guadeloupe. Le 21 mars toujours l'ARS signale un nouveau cas à Saint-Martin. Le 25 mars, la préfecture de Saint-Martin et Saint-Barthélemy publie un nouveau communiqué annonçant 11 cas à Saint-Martin (dont un évacué vers la GUadeloupe quelques jours plus tôt) et 3 cas à Saint-Barth, soit un total de 13 sur les territoires. Parmi ces 13 cas, trois sont guéris. Trois nouveaux malades sont recensés le jeudi 26 mars puis un supplémentaire le 27 pour un total de 17 cas. Le 27 mars, la préfecture signale un nouveau cas à Saint-Martin, portant le total à 18 cas dans les îles du Nord. Dans son communiqué, la préfecture précise que parmi eux, deux nouveaux transferts ont eu lieu, soit trois cas transférés depuis le début de la crise. Le 28 mars, 2 nouveaux cas font monter le bilan total à 20. Le 29 mars la préfecture annonce un décès à Saint-Martin. Le nombre de cas avérés est de 18 à Saint-Martin dont deux transférés en Guadeloupe. Et le bilan pour Saint-Barth est de six personnes contaminées. Le 30 mars, le bilan s'élève à 24 cas et deux décès; après la mort d'un homme de 80 ans, présentant des comorbidités et qui avait été transféré du CH Fleming de Saint-Martin. Le 31 mars, trois nouveaux cas sont signalés à Saint-Martin. Un nouveau cas est signalé le 1er avril. Le 3 avril, le bilan s'élève à 24 cas à Saint-Martin (+2) et toujours 6 à Saint-Barthélemy. Cinq nouveau cas sont repérés le 4 avril, le nombre de personnes guéries s'élève alors à 11. Le 5 avril, la préfecture annonce deux nouveaux cas à Saint-Martin, soit un total de 31 cas pour cette île, et toujours 6 cas à Saint-Barthélemy. Au total le 5 avril, le nombre de cas pour Saint-Martin et Saint-Barthélemy s'élève donc à 37. Le 8 avril, un cas supplémentaire est avéré à Saint-Martin. Le 11 avril, un nouveau cas est annoncé à Saint-Martin (33 au total). Pour Saint-Barthélemy, le nombre de cas reste à 6. Le 13 avril, un nouveau cas est confirmé pour Saint-Martin, portant le total à 40 cas pour les îles du Nord (34 à Saint-Martin, 6 à Saint-Barthélemy). Le lendemain, Saint-Martin comptait de nouveau un cas supplémentaire. Le 18 avril, deux cas sont recensés en plus à Saint-Martin, soit un total de 43 cas pour les îles du Nord. Un nouveau cas est repéré la 21 avril. Le 22 avril, l'ARS signale que les 6 cas de Saint-Barthélémy sont considérés guéris. Le 23 avril, l'ARS annonce un 3ème décès à Saint-Martin. Le 9 mai, un 39è cas est signalé à Saint-Martin. Un nouveau cas est confirmé à Saint-Martin le dimanche 17 mai portant le total à 40. Le préfet évoque également l'hospitalisation d'un patient en provenance de la partie hollandaise de l'île et testé positif. 

C'est ensuite en Guyane, le 4 mars, que cinq cas ont été confirmés. Il s'agit de résidents de la commune de Saint-Laurent du Maroni. Tous ont été contaminés lors d'un voyage dans l'Hexagone : ils ont participé au rassemblement religieux qui s'est tenu à Mulhouse du 17 au 24 février. Trois des personnes atteintes sont des enseignants. Par mesure de précaution, la préfecture et l'Agence Régionale de Santé ont fermé une dizaine de classes dans lesquelles les enseignants étaient intervenus à leur retour de l'Hexagone. Un sixième cas a été recensé mercredi 11 mars : un enfant qui a été en contact rapproché avec l'un des cinq premiers cas détectés. Au moment de l'annonce par l'ARS, son état de santé n'était "pas préoccupant". Le samedi 14 mars, un nouveau cas est signalé à Kourou et l'ARS souligne que trois personnes précédemment atteintes sont considérées comme guéries. Dimanche 15 mars, la préfecture annonce quatre nouveaux cas. Trois nouvelles personnes sont considérées comme guéries au 19 mars, mais l'ARS a également annoncé 3 nouveaux cas. Le 21 mars, l'ARS signale un nouveau cas importé, portant le total à 19 cas et signale que six sont guéris. Un 20ème cas est annoncé le dimanche 22 mars. Le 23 mars, trois nouveaux cas sont confirmés. Le 24 mars, 4 nouveaux cas sont confirmés par l'ARS. Le 25 mars au soir, le nombre de cas passe à 30, dont 10 guéris. Le 26 mars un nouveau malade vient s'ajouter à la liste. Le 27 mars au soir, la préfecture de Guyane fait état de 3 nouveaux cas importés sur le territoire. Trois nouveaux cas sont à nouveau confirmés le 28 mars pour un total de 37 cas en Guyane. Le 29 mars, un nouveau bilan fait état de six cas supplémentaires soit 43 cas. Le 30 mars, les autorités parlent de 46 cas, dont 15 guéris. Le 31 mars au soir, l'ARS indique qu'il y a désormais 51 cas confirmés dans le département. Le 1er avril, 4 nouveaux cas sont confirmés positifs et au moins 18 sont guéris, soit 55 cas au total. Le 2 avril, l'ARS annonce 2 nouveaux cas dont une première personne est hospitalisée en réanimation, soit 57 cas au total et 22 patients considérés comme guéris. Le samedi 4 avril, le bilan monte à 61 cas et 27 patients sont condérées guéries. Cinq nouveau cas le dimanche 5 avril, 66 au total. Ce même jour, la Guyane passe au stade 2. Le dimanche 5 avril au soir, 2 cas supplémentaires sont annoncés par l'ARS. Le lundi 6 avril, 4 nouveaux cas porte le total à 72. Puis cinq nouveaux cas le mardi 7 avril, ce qui porte à 1000 le nombre de cas détecté en Outre-mer depuis le 1er mars. Le jeudi 9 avril, un total de 84 cas est confirmé par l'ARS. Le vendredi 10 avril, l'ARS annonce deux nouveaux cas, soit 86 au total. Deux nouveaux cas sont confirmés le dimanche 12 avril. Le 14 avril, 7 nouveaux cas sont annoncés, soit le plus grand nombre de cas recensés confirmés positifs en 24h depuis le début de l'épidémie. Un cas supplémentaires est recensé le mercredi 15 avril. Le dimanche 19 avril, l'ARS signale un nouveau cas, soit 97 au total. Ce soir-là, un premier décès en comptabilisé dans le territoire : un septuagénaire - qui avait été hospitalisé en réanimation 6 jours plus tôt - est mort. Le 22 avril, 10 nouveaux cas sont confirmés, dont 9 dans le village améridien de Grand-Santi. Le 23 avril, l'ARS annonce 2 nouveaux cas, portant le total à 109. Deux cas supplémentaires sont annoncés le 24 avril. Lundi 27 avril, les autoriyé sanitaires annoncent que 12 nouveaux cas ont été répertoriés pendant le week-end à Grand-Santi et un supplémentaire le lundi. Le total s'élève alors à 124 cas avérés en Guyane. Puis 125 le mardi 28 avril. Et 126 cas le mercredi 29 avril. Deux cas supplémentaires sont annoncés le 30 avril. Le 1er mai, l'ARS annonce un cas supplémentaire. Le 2 mai, deux cas supplémentaires sont annoncés, portant le total à 131. Le 3 mai, deux cas supplémentaires sont confirmés. Le 5 mai, l'ARS annonce 5 cas supplémentaires. Le 7 mai, 3 cas supplémentaires sont confirmés (141 au total). Le 9 mai, trois cas supplémentaires sont avérés (144 au total). Deux nouveaux cas sont annoncés le lundi 11 mai. Le mardi 12 mai, ce sont 7 nouveaux cas qui sont recensés, portant le total à 153. 11 nouveaux cas de Covid-19 sont annoncés le mercredi 13 mai, dont 10 malades recensés à Saint-Georges de l'Oyapock. 20 nouveaux cas positifs sont annoncés le 14 mai, dont 17 à Saint-Georges de l'Oyapock. Le bilan total s'élève alors à 184 cas. Cinq cas supplémentaires sont annoncés le vendredi 15 mai pour un total de 189. Le samedi 16 mai, huit nouveaux cas sont annoncés pour un total de 197 cas. Le lundi 18 mai, l'ARS annonce 13 cas supplémentaires, soit un total de 210. Le mardi 19 mai, les autorités évoquent huit nouveaux cas, soit un total de 218. 136 personnes sont alors considérées guéries. Le mercredi 20 mai, ce sont 19 nouveaux cas qui sont annoncés. Le 21 mai, le point épidémiologique mentionne 12 nouveaux cas dont 4 à Saint-Georges, 2 à Macouria, 1 à Camopi et 5 à Kourou. Il y a alors 249 cas avérés en Guyane. Le 22 mai, 12 cas supplémentaires sont annoncés, soit 261. 18 nouveaux cas sont confirmés le samedi 23 mai, portant le total à 279. Le dimanche 24, l'ARS signale dans un premier temps que la pour la journée du samedi, il faut ajouter 18 nouveaux cas. Un deuxième communiqué de l'ARS le dimanche 24 signale 49 nouveaux cas pour cette journée de dimanche, soit un total de 328. Lundi 25 mai, 25 contaminations supplémentaires sont recensées pour un total de 353 cas avérés. La cellule de crise de la préfecture annonce un durcissement du couvre-feu et un renforcement des mesures sanitaires pour lutter cntre la propagation du virus, mais elle renonce à réinstaurer le confinement qui serait un "désastre" selon Gabriel Serville, notamment. 

Le 5 mars, c'est la Martinique qui est à son tour touchée. Deux cas de Covid-19 sont confirmés dans un hôtel des Trois Ilets. L'une des personnes infectées est un médecin suisse qui était en Martinique pour participer à un séminaire de cancérologie. Un nouveau cas d’infection par le Coronavirus a été pris en charge au CHU de la Martinique dans la nuit du 9 au 10 mars 2020. Il s'agit d'une femme de 51 ans. Le 11 mars, un nouveau cas est signalé, il s'agit d'une homme de 60 ans en provenance du département de l'Essonne. Le 13 mars, deux personnes atteintes du coronavirus sont débarquées du paquebot Costa Magica. Le même jour un voyageur arrivant de Paris est déclaré positif au virus. Samedi 14 mars, deux passagers d'un autre paquebot, le Costa Favolosa, sont débarqués en Martinique, après avoir été testés positifs. En fin de journée, l'ARS signale un dixième cas. Le dimanche 15 mars, cinq nouveaux cas sont annoncés et un premier décès du coronavirus est constaté. Le mardi 17 mars, l'ARS confirme quatre cas supplémentaires. Le mercredi 18 mars, quatre cas supplémentaires sont annoncés. Le jeudi 19 mars, le nombre de cas avérés passe à 32 pour le département. Deux jours plus tard, le 21 mars, le département - toujours au stade 1 - compte 37 personnes infectées.  Le 22 mars, 7 cas supplémentaires sont annoncés, soit un total de 44 cas. Un bilan qui monte à 53 cas lundi 23 mars, puis 57 le 24 mars. Le lendemain, le territoire annonce 9 nouveaux cas pour un total de 66. Ce bilan monte à 80 le lendemain quand l'ARS annonce 14 nouveaux cas. Puis 13 supplementaires vendredi 27 mars. Un deuxième décès est annoncé par la préfecture le 28 mars, ainsi que 12 nouveaux cas, soit un total de 105 cas sur le territoire. Le 29 mars, 6 malades supplémentaires sont annoncés, soit un total de 111 cas. Le lendemain, l'ARS annonce 8 cas supplméntaires, c'est-à-dire un bilan total de 119 personnes testées positives. Un nouveau décès est annoncé par l'ARS le 31 mars, une "personne âgée de plus de 70 ans" hospitalisée au CHU de Fort-de-France. Neuf cas supplémentaires sont également signalés ce jour-là ainsi que 27 guérisons. Trois nouvelles infections sont répertoriées le 1er avril. Le 2 avril, 7 cas supplémentaires sont annoncés, soit 138 cas au total. Puis 143 le 3 avril et 145 le lendemain, samedi 4 avril. Dimanche 5 avril, l'ARS annonce 4 cas supplémentaire et un nouveau décès ce qui porte le total à 149 cas et quatre morts. Le 6 avril, 2 nouveaux cas sont annoncés, soit 151 cas depuis le début. Et 152, le lendemain, mardi 7 avril. Le 8 avril, 2 cas supplémentaires sont confirmés et 2 nouveaux décès. Un nouveau cas le 10 avril pour un total de 155. Le 11 avril, l'ARS confirme un cas supplémentaire, soit 156 au total. Le dimanche 12 avril, l'ARS annonce 1 nouveau cas (le 157è) et 2 nouveaux décès. Un nouveau cas est confirmé le 14 avril et à cette même date, trois décès suspects sont signalés mais pas recensés. Le 15 avril, un cas supplémentaire est annoncé portant le total à 159 personnes contaminées. Puis 160 le 16 avril. Le 17 avril, trois cas supplémentaires sont recensés. Le 18 avril, le nombre de cas reste identique, mais l'ARS annonce un total de 12 décès. Le 19 avril, le total passe à 14 décès. Un nouveau cas est annoncé le 21 avril. Le 22 avril, 6 nouveaux cas sont annoncés, portant le total à 170. Trois cas supplémentaires sont annoncés le 24 avril, puis deux le lendemain, samedi 25 avril. Le bilan provisoire s'élève alors à 175 cas avérés. Le 28 avril, ce sont trois nouveaux cas qui sont confirmés sur le territoire.  Le 30 avril, un cas supplémentaire est confirmé par l'ARS. Le 1er mai, l'ARS annonce un cas suppléméntaire (total 180). Le 3 mai, un nouveau cas est confirmé, portant le total à 181. Le 5 mai, un cas supplémentaire est annoncé (total : 182). Le 7 mai, un cas supplémentaire est annoncé. Le 8 mai, 3 cas supplémentaires sont confirmés. Le 10 mai, un cas supplémentaire est annoncé. Puis deux autres le mercredi 13 mai, soit 189 au total. Le 15 mai, ce bilan monte à 192 cas avérés. Le 22 mai, un nouveau bilan fait état de 197 cas confirmés.

Le 11 mars, un premier cas avéré a été détecté à La Réunion. Il s'agit d'un homme de 80 ans, de retour des Etats-Unis. Il a également transité par Paris. Jeudi 12 mars, l'ARS de La Réunion a annoncé trois nouveaux cas dans le département. Le 13 mars, les autorités annoncent un cinquième cas à La Réunion. Le samedi 14 mars, un sixième cas est déclaré. Le dimanche 15 mars, un septième cas est confirmé par l'Agence Régionale de Santé. Deux cas supplémentaires sont annoncés en fin de soirée par l'ARS. Le 17 mars, un 10ème cas avéré est signalé : il s'agit d'un retraité de 73 ans, de retour de l'Hexagone. Le 17 mars dans la soirée, l'ARS annonce trois nouvelles contaminations. Des "cas importés", a précisé le préfet, comme les deux nouveaux cas signalés le 18 mars dans l'après-midi. Il n'existe pas à ce stade "de chaîne de contamination locale", ont précisé les autorités réunionnaises. Jeudi 19 mars, un premier est cas confirmé le matin, puis 4 autres dans l'après-midi et enfin 8 nouveaux dans la soirée, soit 28 cas au total. Vendredi 20 mars, l'ARS annonce 10 nouveaux cas. Puis 7 cas supplémentaires le samedi 21 mars faisant passer le total du nombre de personnes infectées dans l'île à 45. Dans la soirée du 21, deux nouveaux cas sont annoncés sur l'île. Le dimanche 22, 17 nouveaux cas sont confirmés par la préfecture, dont deux cas en réanimation. Une guérison est également confirmée. Ces nouveaux cas font passer le cap des 200 cas cumulés en Outre-mer. Le dimanche 22 au soir, l'ARS annonce qu'il y a désormais 65 cas sur l'île. Elle évoque également la première guérison. Le endemain, lundi 23 mars, dix nouveaux cas viennent s'ajouter à ce bilan, soit 75 au total. Huit cas de plus sont annoncés mardi 24 mars à la mi-journée puis 11 supplémentaires dans la soirée, soit 94 au total. Le mercredi 25 mars, l'ARS ajoute 21 nouveaux cas au bilan pour atteindre 115. La préfecture et l’Agence Régionale de Santé confirment 20 nouveaux cas de coronavirus Covid-19 à La Réunion, jeudi 26 mars pour un total de 135 cas depuis l’apparition du premier cas exactement deux semaines plus tôt. Le 27 mars, les autorités annoncent 10 nouveaux cas, soit 145 au total. Le samedi 28 mars, l'île de l'Océan Indien enregistre son plus grand nombre de nouveaux cas depuis la détection de la maladie sur place : 38 en 24h, soit 183 au total. La préfecture et l’Agence Régionale de Santé confirment 24 nouveaux cas le dimanche 29 mars pour un total de 207 cas avérés, puis 224 le lendemain. Mardi 31 mars, la préfecture et l’Agence Régionale de Santé confirment 23 nouveaux cas , soit au total 247 cas. Mercredi 1er mars, 34 cas supplémentaires sont annoncés portant le bilan provisoire à 281.  Le jeudi 2 mars les autorités de La Réunion annoncent 27 nouveaux cas, soit un bilan de 308 personnes testées positives au coronavirus. Le vendredi 3 avril, 13 nouveaux cas sont signalés, soit 321 cas. De nouveau samedi 4 avril, 13 nouveaux cas pour un total de 334. Le lendemain, dimanche 5 avril, la préfecture et l'ARS confirme la détection de 10 nouveaux cas portant ainsi le total à 344. Cinq cas supplémentaires sont annoncés le lendemain. Le mardi 7 avril, l'ARS et lapréfecture font état de 9 nouveau cas, portant le total à 358. Le mercredi 8 avril, 4 cas supplémentaires sont annoncés, soit un total de 362. 14 nouveaux cas sont répertoriés le 9 avril. Six cas supplémentaires sont annoncés le 10 avril pour un total de 382. Le samedi 11 avril, 6 cas supplémentaires sont confirmés par l'ARS, portant le total à 388 cas. Le dimanche 12 avril, 1 cas supplémentaire est confirmé, portant le total à 389 cas. Le 13 avril, deux nouveaux cas sont répertoriés pour un total de 391. Pas de nouveau cas et un total revu à la baisse le mercredi 15 avril : les autorités annoncent qu'à "la suite d’un reclassement, le total est de 390 cas". Le lendemain, 4 nouveaux cas sont annoncés puis 8 le 17 avri. Le bilan provisoire s'élève alors à 402 cas avérés. Le lendemain, 5 nouveaux cas sont recensés. Un nouveau cas est confirmé le dimanche 19 avril. Le mardi 21 avril, deux cas supplémentaires sont annoncés. Le 23 avril, 2 nouveaux cas sont annoncés, soit 412 au total. Cinq nouveaux cas sont confirmés le samedi 25 mars, soit 417 au total. Le lundi 27 avril, un cas supplémentaire est confirmé par l'ARS. Le mercredi 29 avril, trois nouveaux cas sont annoncés par l'ARS qui indique par ailleurs que "suite à des investigations complémentaires, un des cas annoncé la semaine dernière a été invalidé ce jour". Deux nouveaux cas sont confirmés le vendredi 1er mai, portant le bilan provisoire à 422 cas. Le 2 mai, un cas supplémentaire est avéré. Le 4 mai, un cas supplémentaire est annoncé par l'ARS, portant le total à 424 cas. Un nouveau cas est avéré le 5 mai. Deux nouveaux cas sont annoncés le 7 mai. Le 8 mai, le total des cas est porté à 430, avec 3 nouveaux cas avérés. Le 9 mai, un nouveau cas est annoncé, portant le total à 431. Le 10 mai, l'ARS enregistre 5 nouveaux cas : il s'agit de malades évacués de Mayotte et hospitalisés à La Réunion. Le 12 mai, un nouveau cas est enregistré. Puis deux nouveaux cas le lendemain, soit un total de 439. Le 14 mai, le bilan s'élève à 440 cas avérés. Puis 441 le vendredi 15 mai et 443 le lendemain samedi 16 mai.  Le 18 mai, trois cas supplémentaires sont annoncés. Le 20 mai, l'ARS annonce un nouveau cas et le décès à La Réunion d'un patient de 82 ans qui avait fait l'objet d'une évacuation sanitaire en provenance de Mayotte. Le jeudi 21 mai, deux nouveaux cas sont annoncés. Le 23 mai l'ARS annonce 3 nouveaux cas. Le 25 mai, l'ARS annonce un nouveau bilan : 456 cas. Parmi les cas comptabilisés à La Réunion, figurent les malades en provenance de Mayotte qui ont fait l'objet d'une évacuation sanitaire. Le 26 mai, l'ARS annonce trois nouveaux cas.

Mercredi 11 mars, la Polynésie a annoncé un premier cas sur son territoire : la députée Maina Sage a été testée positive. Le jeudi 12 mars, deux nouveaux cas sont confirmés par la Direction de la Santé. Le mercredi 18 mars, trois nouveaux cas sont signalés pour un total de six. Le 19 mars, 5 cas supplémentaires sont annoncés. Le 20 mars, le Haut- Commissariat et la présidence organisent une conférence de presse et annoncent 4 nouveaux cas. Le territoire du Pacifique passe au stade 3 à compter de minuit ce soir-là. Puis deux nouveaux cas le 21 mars, soit 17 au total. Le 22 mars un 18ème cas est annoncé par les autorités. Lundi 23 mars, Edouard Fritch annonce 5 nouveaux cas, 23 au total. La ministre de l'Education, de la jeunessse et des sports de Polynésie, Christelle Lehartel, figure parmi les personnes touchées. Mardi 24 mars, deux nouveaux cas sont confirmés. Et cinq supplémentaires le 26 mars pour un bilan qui s'élève à 30. Deux jours plus tard, le 28 mars, 4 nouveaux cas sont confirmés soit un total de 34 cas, dont un seul patient est encore hospitalisé à cette date. Le 29 mars, un 35e cas est confirmé, puis un 36e le 30 mars. Le 31 mars, un nouveau cas est signalé. Le vendredi 3 mars, 2 nouveaux cas sont avérés et le bilan s'élève alors à 39 personnes testées positives. Un nouveau cas vient s'ajouter le samedi 4 avril, soit 40 au total. Puis 41, le dimanche 5 avril et 42 le lundi 6 avril. Cinq cas supplémentaires sont répertoriés le 7 avril. Le 8 avril, 4 nouveaux cas sont confirmés. Le 12 avril, 2 nouveaux cas sont identifiés. Et deux cas supplémentaires le lendemain pour un total de 55. Un nouveau cas est recensé le 20 avril, puis de nouveau le 21 avril portant le total à 57. Un nouveau cas est annoncé le 27 avril. Le 5 mai, les autorités annoncent deux nouveaux cas, portant le total à 60.

Le 12 mars un premier cas avéré est annoncé en Guadeloupe : il s'agit d'une femme de 36 ans, de retour d'une croisière. Le 14 mars, quatre nouveaux cas sont annoncés par l'ARS. Lundi 16 mars, les autorités sanitaires annoncent 13 cas supplémentaires. Le mardi 17 mars, neuf nouveaux cas sont confirmés. Selon le point du 18 mars fait par l'ARS, la Guadeloupe dénombre au total 33 cas de coronavirus, notant néanmoins l'amélioration de l'état de santé d'un des patients hospitalisé au CHU de Pointe-à-Pitre. Le 19 mars, la Guadeloupe annonce un total de 45 cas et devient le premier territoire d'Outre-mer à franchir le seuil épidémique.  Le 20 mars, l'ARS annonce six cas supplémentaires ainsi que le premier décès dû au coronavirus dans le département. Quatre nouveaux cas sont annoncés le 21 mars, ainsi que le rappatriement d'une patiente infectée depuis Saint-Martin, portant le total à 56 cas. Le 22 mars, deux nouveau cas sont confirmés par l'ARS. Le lendemain, lundi 23 mars, le département compte 4 nouveaux cas, soit 62. Parmi eux, 18 patients sont hospitalisés, six en réanimation. Le mardi 24 mars, 11 cas supplémentaires sont confirmés. Mercredi 25 mars, la Guadeloupe totalise 76 cas confirmés de Covid-19 : 19 patients sont hospitalisés au CHU (12 au service de maladies infectieuses et tropicales et 7 en réanimation). Le lendemain, huit nouveaux cas viennent s'ajouter à ce bilan, soit 84. Le 27 mars, les autorités annoncent un second décès dans l'île et un nouveau bilan de 96 cas. Puis six supplémentaires le lendemain soit 102 au total. Deux nouveaux décès surviennent le dimanche 29 mars, le bilan s'élève alors à quatre décès et 106 cas. Le lendemain, la préfecture signale un nouveau cas ainsi qu'un nouveau décès mais aussi la guérison de 20 patients. Le 31 mars, sept cas sont confirmés avec un nouveau bilan de 114 cas, dont 22 guérisons. Un nouveau décès est enregistré le 1er avril (6 au total) ainsi que 11 nouveaux cas (125 au total).  Le 2 avril, l'ARS annonce 3 nouveaux cas, soit 128 au total. Le 3 avril, l'ARS signale 2 nouveaux cas et un septième décès : une femme de 98 ans atteinte de comorbidités. Le lendemain, l'ARS annonce 4 nouveaux cas (134 au total), alors que 31 personnes sont annoncées guéries. Le dimanche 5 avril, un nouvau cas est détecté (135 au total) puis quatre le mundi 6 avril. Au total 139 personnes ont été contaminées au total, à ce stade. Le mardi 7 avril, les autorités annoncent un nouveau décès, le 8e en Guadeloupe. Il n'y a pas de cas supplémentaire.  Le mercredi 8 avril, 2 nouveaux cas sont confirmés, soit au total 141 cas. Deux cas sont confirmés le jeudi 9 avril ainsi que la guérison de 67 personnes au total. Deux cas supplémentaires sont annoncés lundi 13 avril pour un total de 145. Le samedi 18 avril, trois cas sont recensés après plusieurs jours sans nouveaux cas. Le 21 avril, un neuvième décès est annoncé, une femme de 74 ans présentant des facteurs de comorbidité. Le 23 avril, un 10ème décès est enregistré et le nombre de cas est porté à 149. Le 28 avril, l'ARS annonce un 11ème décès et toujours 149 cas. Le 29 avril, deux nouveaux cas sont annoncés. Le 30 avril l'ARS annonce un nouveau cas (152 au total) et un nouveau décès (12 au total). Un nouveau décès est annoncé le 5 mai, un homme de 68 ans présentant des facteurs de comorbidité hospitalisé depuis le 26 mars et avait voyagé dans l'Hexagone. Le 6 mai, un nouveau cas est confirmé. Le 8 mai, un nouveau cas est avéré. Un nouveau cas est recensé le 12 mai. Le 25 mai, l'ARS annonce 5 nouveau cas (161 au total) et un 14è décès. 

Le samedi 14 mars un premier cas est confirmé à Mayotte. Il s'agit d'un homme d'une trentaine d'années, de retour de l'Hexagone. Un deuxième cas est confirmé le lundi 16 mars, un homme de retour de l'Hexagone. Le lendemain, mardi 17 mars, l'Agence régionale de santé a annoncé un troisième cas. Il s'agit de son épouse. Le reste de leur entourage a été testé négatif au coronavirus. Le 19 mars, un quatrième cas est annoncé par les autorités. Le vendredi 20 mars, deux nouveaux cas sont confirmés par l'ARS. Trois contaminations supplémentaires sont enregistrées le 21 mars. Mayotte compte alors 9 cas au total. Deux nouveaux cas sont annoncés dans la même journée, portant le total à 11 cas. Le lundi 23 mars, l'ARS annonce dix cas supplémentaires, soit 21 cas au total. Neuf nouveaux cas sont annoncés le matin du 24 mars. Le 25 mars, 5 nouveaux cas avérés portent le total à 35. Le 26 mars, l'ARS annonce 42 cas au total, dont un guéri. L'ARS dresse un nouveau bilan le vendredi 27 mars avec un total de 50 cas avérés. Treize nouveaux cas sont confirmés le lendemain, 28 mars. Le 29 mars, onze cas supplémentaires sont confirmés, soit 74 cas au total. Le 30 mars, l'ARS annonce un nouveau bilan : 82 cas. Le 30 mars à la mi-journée, Mayotte la 1ère annonce le décès d'un quinquagénaire admis la veille à l'hôpital. L'ARS précise qu'il avait été testé positif au Covid-19 mais présentait de multiples pathologies. "On ne peut pas affirmer de manière certaine qu’il est mort principalement à cause du virus, il y avait d’autres pathologies, mais cela n’a pas dû aider", déclare Dominique Voynet, directrice de l'ARS. Le 31 mars, l'ARS annonce 12 cas supplémentaires. Le 1er avril l'ARS annonce 7 cas supplémentaires, soit 101 au total. Le lendemain, 15 nouveaux cas sont annoncés ainsi qu'un second décès. Il s'agit là aussi d'une personne qui présentait un état de santé fragile avant de contracter le Covid-19. 12 nouveaux cas sont confirmés le 3 avril, soit un total de 128 cas. Le lendemain, six nouveaux cas sont annoncés pour un total de 134. Le 6 avril, l'ARS annonce un nouveau bilan de 164 personnes contaminées. Le 7 avril, le bilan monte à 171 cas. Puis à 184 cas avéré le mercredi 8 avril, 23 patients sont alors officiellement déclarés guéris. Deux cas supplémentaires sont annoncés le 9 avril. Le 10, un total de 191 cas est annoncé, dont 41 professionnels de santé. Le 11 avril, l'ARS annonce 5 nouveaux cas ainsi qu'un troisième décès. Le 12 avril, 7 cas supplémentaires sont annoncés par l'ARS, soit 203 au total. Le lendemain, le total annoncé par l'ARS est de 207 cas, dont 42 professionnels de santé. Le 14 avril, dix nouveaux cas sont confirmés. Le lendemain, 4 nouveaux cas sont recensés. Et 12 cas supplémentaires sont annoncés le jeudi 16 avril pour un total de 233 cas avérés. Un nouveau décès, le quatrième, et 12 cas supplémentaires sont annoncés le 17 avril. Le lendemain, neuf nouveaux cas sont confirmés. Le 19 avril, 17 cas supplémentaires sont recensés. Le 20 avril, 13 nouveaux cas sont signalés, soit 284 au total. Le 21 avril, l'ARS annonce un total de 311 cas, soit 27 de plus que la veille. Quinze cas supplémentaires sont annoncés le lendemain par l'ARS. Le 23 avril, 13 cas sont confirmés portant le total à 339. Le 24 avril, 15 cas supplémentaires, soit 354 au total. Le lendemain, samedi 25 avril, 26 nouveaux cas sont recensés, soit 380 au total. 21 cas supplémentaires sont annocés le dimanche 26 avril pour un total de 401. Lundi 27 avril, 32 malades supplémentaires sont recencés, soit 433 au total. "Mayotte est désormais confrontée à son tour à une situation épidémique sérieuse", affirme l'ARS dans un communiqué. L'archipel devient le territoire d'Outre-mer le plus touché par le Coid-19. Le mardi 28 avril, 27 cas supplémentaires sont annoncés pour un total de 460 personnes contaminées officiellement. Le jeudi 30 avril, 79 nouveaux cas sont confirmés par l'ARS qui annonce le même jour le passage de Mayotte au stade 3 de l'épidémie, ce qui correspond à une circulation active du virus sur l'ensemble du territoire. Le vendredi 1er mai, l'ARS ne publie aucune nouvelle donnée. Le samedi 2 mai, l'ARS donne un nouveau bilan de 596 cas et six décès. (NDLR : le bilan des décès est en décalage par rapport à celui de Santé Publique France qui annonçait vendredi 1er mai 8 décès pour Mayotte. L'ARS de Mayotte précise que ces deux décès sont survenus les 16 et 18 avril, mais malgré les signes évocateurs du Covid-19 chez ces deux patients, les tests de dépistage se sont révélés négatifs.) Le 3 mai, l'ARS annonce 54 cas supplémentaires soit 650 au total. Le 4 mai, l'ARS annonce un nouveau bilan de 686 personnes touchées. Le 5 mai, l'ARS annonce un nouveau bilan portant le nombre de cas à 739 et le nombre de décès à 9. Le 6 mai, l'ARS ne publie pas de communiqué. Le 7 mai, l'ARS annonce que le nombre de cas est de 854 et un décès supplémentaire (10 au total). Le 8 mai, l'ARS annonce un nouveau bilan : 890 cas avérés et 11 décès. Le lendemain, ce sont 98 nouveaux cas qui sont annoncés sur le territoire. Le 10 mai, un nouveau bilan fait état de 1023 cas au total. Lundi 11 mai, le bilan fait état de 38 nouveaux cas soit 1061 au total et de 12 décès. 34 cas supplémentaires sont répertoriés le 12 mai, soit un total de 1095. Le 13 mai, 48 nouveaux cas sont annoncés et deux décès supplémentaires sont à déplorer. Le 14 mai, le bilan s'élève à 1210 cas et deux nouveaux décès sont recensés, soit 16 au total. 48 nouveaux cas sont annoncés le 15 mai. 58 nouveaux cas sont annoncés le samedi 16 mai ainsi que deux nouveaux décès. Le bilan s'élève alors à 1312 cas et 18 décès. 30 cas supplémentaires sont annoncés le dimanche 17 mai. Le 18 mai, 28 cas supplémentaires sont annoncés par l'ARS, soit 1370 au total. Le 19 mai, nouveau bilan : 1419 cas et 19 décès. Le 20 mai, 56 cas supplémentaires sont annoncés, soit 1475 au total. 19 nouveaux cas sont annoncés le jeudi 21 mai, soit 1494 au total. Le 22 mai, les autorités annoncent 27 nouveaux cas, soit un total de 1521 cas avérés. Le 24 mai, le bilan est porté à 1587 cas et 20 décès. Le 25 mai, l'ARS annonce un total de 1609 cas. Le 26 mai, 25 cas supplémentaires sont confirmés par l'ARS soit au total 1634 cas.

Le mercredi 18 mars, la Nouvelle-Calédonie est touchée à son tour. Deux personnes en provenance d'Australie sont hospitalisées et testées positives au coronavirus. Il s'agit d'un couple en voyage de noces. Deux nouveaux malades sont recensés la 21 mars, portant le bilan à 4 au total. Dimanche 22 mars, le gouvernement de Nouvelle-Calédonie fait un nouveau point sur la situation : "un nouveau cas de Covid-19 confirmé ce jour portant le total à cinq cas en Nouvelle-Calédonie depuis le 18 mars". Sur les cinq cas recensés sur le territoire, quatre sont "importés" et un est "local". Le lundi 23 mars, les autorités annoncent trois cas supplémentaires, soit huit cas au total. Le mardi 24 mars, le gouvernement de Calédonie évoque deux nouveaux tests positifs, ce qui porte à 10 le nombre de cas sur le territoire. 4 cas supplémentaires sont signalés le 25 mars. Le 27 mars, un cas supplémentaire porte à 15 le nombre de malades. Le 31 mars, un 16è cas est annoncé, puis un 17è le 1er avril. Le lendemain, un nouveau cas est annoncé portant le total à 18 cas. 13 cas supplémentaires sont annoncés le dimanche 5 avril. 

Un premier cas est annoncé à Saint-Pierre et Miquelon le samedi 4 avril. L'échantillon positif faisait partie d'un lot de 75 prélèvements envoyés à Halifax au Canada jeudi 2 avril pour analyse. Positive mais asymptomatique, la personne se trouvait en quatorzaine en compagnie de son conjoint et n'aurait pas eu de contacts avec l'extérieur depuis son retour sur l'archipel selon les autorités.

A Wallis et Futuna, aucun cas de coronavirus n'est confirmé à ce jour.

 

Précisions sur la méthodologie

Cet article est mis à jour le matin, à la mi-journée et le soir (dans l'Hexagone). 
Les données sont celles rendues publiques par les ARS, les préfectures, les hauts-commissariats et les gouvernements de la Polynésie et de la Nouvelle-Calédonie.
Les dates indiquées sont celles des territoires : ainsi, un cas détecté le 22 mars en Polynésie, alors que l'Hexagone est déjà dans la journée du 23 mars, est répertorié à la date du 22 mars.