Manifestation en soutien d’une propriétaire martiniquaise sans domicile fixe

société
Manifestation en solidarité avec Yvelise Labinsky
Manifestation en solidarité avec Yvelise Labinsky ©Marie Radovic

Une dizaine de manifestants se sont rassemblés ce dimanche en solidarité avec Yvelise Labinsky. Propriétaire d’un pavillon à Maisons-Alfort en région parisienne depuis deux ans, elle n’a jamais pu y habiter. Les locataires actuels ont refusé de quitter les lieux.

Une dizaine de manifestants se sont retrouvés pour faire part de leur solidarité avec Yvelyse Labinsky. Cette Martiniquaise a fait l'acquisition en juillet 2019 d’une maisonnette de deux pièces qui était louée à une famille de onze personnes : les parents et neuf enfants. Personne n'a voulu reloger cette famille d’origine moldave et roumaine et ils n’ont de ce fait jamais quitté la maison. Depuis près de deux ans, Yvelise est sans domicile fixe.

Des amis, de la famille ou encore des voisins d'Yvelise Labinsky, sont venus la soutenir ce dimanche à partir de 11 heures. Voilà bientôt 2 ans que cette Martiniquaise a acheté cette maison, sans pouvoir y habiter. Les lieux sont toujours occupés par les locataires précédents, alors que le bail est expiré. La procédure judiciaire d'expulsion, elle, est toujours en cours.

Ces procédures sont très longues, en attendant on a quand même une famille composée de 11 membres, qui s'est encore agrandie, et la maison est trop petite, 56m2, et pour eux comme pour moi la situation devient vraiment intenable

Yvelise Labinsky

 

Yvelise n'a plus de chez elle et dort chez des amis. Face à elle, il y a une famille discrète, soucieuse de rester à l'abri avec ses neuf enfants. Seul leur relogement pourrait aujourd'hui débloquer la situation. Alors chaque soutien est bienvenu comme celui du CREFOM, le Conseil représentatif des Français d’Outre-mer.

Le CREFOM va déjà se rapprocher de ses propres structures, conseils, pour regarder quelle est la meilleure solution pour apporter un soutien à Yvelise, alerter aussi le préfet.

Daniel Dalin, président du CREFOM

 

Cette manifestation a redonné espoir à Yvelise Labinsky. Elle espère qu’enfin, elle et la famille, trouvent un toit décent.