Pas d'eau, pas d'électricité, pas de salaires

social
Diamond rock
La piscine de l'hôtel Diamond rock au Diamant, du temps de sa splendeur. ©ugo.cn
Les salariés de l'hôtel "Diamond rock", attendent leur salaire du mois de décembre et le treizième mois, promis disent-ils par la direction, dans un contexte où l'hôtel est privé d'eau et d'électricité.
Les salariés viennent à l'hôtel, comme si de rien n'était. Aujourd'hui pourtant, rien n'est comme avant. L'eau potable est interrompue depuis plus de dix jours et l'électricité a été coupée par le distributeur depuis cinq jours. "Tout cela à cause de la direction, qui ne fait pas face à ses obligations", s'emporte un des salariés.

La situation est d'autant plus tendue que les employés attendent leur salaire du mois de décembre, "et le 13 ème mois, promis par la direction", rajoute leur porte parole. Des retards de salaire, qu'ils ont déjà connu, en août 2012. Ils avaient obtenu gain de cause après une grève et une manifestation intempestive au Lamentin, devant les locaux de la Semavil, la société d'économie mixte qui gère l'hôtel.

Des travaux de modernisation sont annoncés depuis les derniers mouvements sociaux de l'année dernière. Impossible pour les salariés d'en savoir davantage, car ils n'ont pas d'interlocuteurs, pour l'instant. "Le gérant est injoignable, la directrice a disparu depuis ce matin", insiste le porte parole. Les salariés de l'hôtel, demandent une rencontre d'urgence avec toutes les parties concernées, afin de connaître l'avenir de l'hôtel et donc de leurs emplois. La position de la direction est très attendue dans les prochaines heures.