Les pêcheurs retrouvent l'unité

social
Pêche
Les marins pêcheurs retrouvent l'unité, mais les visages sont marqués par les tensions de ces derniers jours.
Après quelques semaines de fortes agitations, les pêcheurs affichent de nouveau l'unité et semblent prendre leur distance avec leurs éléments les plus politisés.
"Nou pa ka fè politik", déclare Olivier Marie-Reine, président du comité régional des pêches. Une déclaration qui sonne comme une profonde réflexion après crise. La semaine dernière, des membres du Sapem, le syndicat majoritaire semblaient à la dérive. Bertrand Cambusy, son porte-parole, proche du milieu indépendantiste, demandait  les démissions du président du comité régional et du président de son propre syndicat, le Sapem. Deux hommes  jugés "trop mollasson", selon les contestataires, lors de la réunion consacrée à la pêche, le 14 janvier dernier à Paris.

Depuis, le bon sens a pris le dessus. Après des années de conflits, les marins pêcheurs ont réussi à créer une intersyndicale et tiennent à la conserver, d'où la démonstration d'union lundi matin sous le grand carbet du parc Aimé Césaire. Une assemblée générale, en l'absence des contestataires de la semaine dernière.
A voir le reportage de Delphine Bez et André Quion Quion.