martinique
info locale

Le procès Marie-Jeanne/Crusol est renvoyé

justice
AMJ et Crusol au tribunal
Alfred Marie-Jeanne entouré de ses avocats ©Martinique 1ère
Le procès pour diffamation intenté par Alfred Marie Jeanne contre Louis Crusol est renvoyé au 06 mai prochain à la demande de l'avocat du maire de Sainte-Luce.
" Ils sont partis la queue entre les jambes", Alfred Marie-Jeanne commente à sa façon le renvoi de l'affaire à la demande de Louis Crusol et de son avocat. "Nous demandons, comme le permet le droit, un délai pour préparer notre défense, répond Me Dominique Nicolas, avocat de Louis Crusol. 

Louis Crusol est poursuivi pour avoir diffusé une lettre anonyme dénonçant les conditions de construction d’une école à la Dominique en 2005, Alfred Marie Jeanne était alors président de la région Martinique. Louis Crusol, estime que la justice ne peut rien lui reprocher dans cette affaire, notamment parce que son ordinateur avait été volé.

DMCloud:44563

 

Début 2010, un document signé Green Parrot avait été largement diffusé sur internet. Dans ce dossier apparait le nom d’un architecte Mark Frampton, consul honoraire de la Dominique, et compagnon de Maguy Marie-Jeanne, fille du président de région et responsable du service coopération au conseil régional. L’enquête préliminaire ordonnée par le parquet de Fort-de-France a démontré qu'il y a eu "prise illégale d’intérêt" dans ce dossier de construction scolaire à la Dominique. Alfred Marie-Jeanne et Mark Frampton sont mis en examen pour prise illégale d'intérêt, Maguy Marie-Jeanne pour recel.
Publicité