240 kilos de cocaïne saisis, 10 trafiquants arrêtés

faits divers
Démantèlement d'un trafic de drogue
Photo d'illustration ©Martinique1ERE
Le 27 Février et le 1er mars derniers, la frégate de surveillance Ventôse a intercepté deux embarcations de type "go-fast" en mer des caraïbes. 240 kilos de cocaine, destinés au marché Européen ont été saisis, 10 trafiquants arrêtés.
Sept ballots de drogue représentant plus de 240 kilogrammes de cocaïne ont pu être récupérés lors de ces opérations. Les marins embarqués sur ces deux embarcations ainsi que la drogue ont été remis aux enquêteurs de l’antenne Caraïbes de l’OCRTIS et la frégate Ventôse a poursuivi sa mission. 
 

Sous l'autorité de l'état à la Martinique

Ces missions d’interception ont été menées sur instruction du procureur de la République de Fort-de-France et sous l’autorité du préfet de Martinique, délégué du gouvernement pour l’action de l’Etat en mer. Les opérations ont été conduites par l’amiral, commandant supérieur des forces armées des Antilles depuis le centre opérationnel interarmées implanté au Fort Desaix à Fort de France.

 

Succès internationaux mais résultats locaux insuffisants

Les spécialistes de la lutte anti-drogue se félicitent de cette belle prise. En 2012, 2,4 tonnes de cocaïne ont été interceptées en haute mer par les Forces Armées aux Antilles et 3 tonnes au total dans le cadre d’opérations relevant de l’action de l’Etat en mer, menées également avec les douanes.

Des succès indéniables, fruit d'un travail de coopération et de coordination qui soulignent les efforts de l'état pour couper la route de la drogue vers L'Europe. Mais sur le terrain de la lutte contre le trafic de drogue qui circule à la Martinique, les résultats sont moins visibles, car huit services sont chargés de cette mission mais sans la même coordination pour l'instant...