L'affaire du policier est renvoyée

justice
Policier au tribunal
Tribunal correctionnel de Fort de France ©Martinique 1ère
L'avocate du policier a demandé le renvoi de l'affaire car elle n'a pas eu le temps nécessaire pour examiner ce dossier. La présidente du tribunal a fixé au 24 avril 2013 le jugement de ce policer accusé de dénonciation mensongère et de tentative d'escroquerie.
C'est avec cinquante minutes de retard que s'est ouverte cette séance du tribunal correctionnel. Plusieurs affaires inscrites au rôle dont celle qui concerne un policier de la BAC, la brigade anti-criminalité. Il est présent dans la salle, entouré de sa femme et de son avocate. Les faits qui lui sont reprochés sont graves.

Un policer au tribunal
Les accusations contre le policier ©Martinique 1ère

A la barre, l'avocate demande immédiatement le renvoi de l'affaire, "je n'ai pas eu le temps d'examiner le dossier", dit-elle. De surcroît, le représentant de la compagnie d'assurance, est absent. Était-il informé ? La situation étonne certains avocats présents dans la salle...Compte tenu de ces éléments, la présidente du tribunal correctionnel renvoie le jugement de cette affaire au 24 avril 2013.
 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live