publicité

Le personnel des urgences pédiatriques de la MFME manifeste

Après plusieurs courriers à la direction restés sans réponse, les salariés du service des urgences pédiatriques et chirurgicales de la MFME ( la maison de la femme de la mère et de l’enfant) sont mobilisés. Les grosses urgences  sont assurées par le personnel en grève.

Les grévistes devant l'entrée de l'hôpital Pierre Zobda Quitman. © Martinique 1ère
© Martinique 1ère Les grévistes devant l'entrée de l'hôpital Pierre Zobda Quitman.
  • Fabrice Defremont
  • Publié le , mis à jour le
Une mobilisation suite à un ras le bol des 22 salariés du service, aussi bien les médecins, infirmières, brancardiers que secrétaires médicales. Situation qui perturbe aussi l’administratif avec le manque de personnel. Ce sont six mille dossiers de l'année 2012 qui restent en souffrance.

Le personnel dénonce les mauvaises conditions de travail et d’insécurité tant pour lui même que pour les patients. "Aucun contrôle des entrées et sorties des urgences. Le personnel malades ou en congés n’est pas remplacé, d'où le sous effectif. Deux infirmières au lieu de quatre, ce qui désorganise sans cesse les plannings de jour comme de nuit", disent les grévistes.

Le personnel ne réclame pas de postes supplémentaires mais uniquement le remplacement des absences et des congés. Le dialogue avec la direction devrait se poursuivre.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play