martinique
info locale

Francisco est mort !

disparition
Décès de Francisco
©Martinique1ere
Francisco, connu sous d'autre surnoms : Apito, Babalu, Papito, était Chanteur, danseur, chorégraphe, guitariste, pianiste, percussionniste, tambouye, animateur, comédien, compositeur. Il est mort ce matin des suites d'une longue maladie à l'âge de 81 ans.
"Je considère avoir réussi ma vie (...) j'ai fait exactement ce que je voulais"
DMCloud:59283
Frantz Charles Denis est né le 9 novembre 1932 de parents hauts fonctionnaires de la bourgeoisie de Fort de France. Ce fils unique manifeste très tôt son amour pour la musique. Ses parents l'inscrivent aux cours de piano. Il progresse rapidement et découvre à l'âge de l'adolescence le grand maître de la musique, Victor Coridun qui l'initie au jazz, plus précisément au boogie-woogie.

Frantz Charles Denis voulait faire des études  de vétérinaire en France. Son voeu sera exaucé par ses parents mais il a déjà la musique au corps. il s’inscrit aux cours de danse de Catherine Dunham, et crée bientôt un groupe de danse, Miyo, qui anime durant quelques mois un Club Olympique en Corse puis enchaîne des galas en province. Francisco se découvre aussi une passion pour le judo à cette époque. 

Fortement influencé par la musique cubaine, il crée en 1950, son propre cabaret, l’Escale, où afflue une large clientèle sud-américaine. Francisco s’envole ensuite pour une tournée mémorable sur la Côte d’Azur, de Cannes à Juan-les-Pins, mais aussi en Europe. A la Martinique, Francisco anime des soirées musicales, fait des exhibitions de judo, c'est l'un des plus grands judokas  de Martinique, sinon le meilleur...En 1958, il se lance dans un genre musical nouveau en compagnie de Marius Cultier et Jack Gil : La biguine latino et la biguine lélé qui marie le tambour traditionnel bèlè à la biguine. 

En 2003, Francisco a été promu au grade d’Officier de l’Ordre National du Mérite. Une distinction qui vient couronner une carrière au succès incontestable qui inscrit Francisco dans l’histoire de la musique martiniquaise. Malade des voies respiratoires depuis 1997, il s'intéressait à tout depuis son lit de convalescent, il a terminé une vie intense à l'âge de 81 ans.
(avec alrmab.free.fr)
Publicité