La martiniquaise, doyenne des français, nous a quittés

disparition
La doyenne des français
Irénise Moulonguet, 112 ans ©expresse.excite.fr
Irénise Moulonguet, la martiniquaise, doyenne des français, est morte mardi soir, à l'âge de 112 ans au Morne-Rouge (nord caraïbe).
Née Lermain, Irénise Moulonguet avait vu le jour, le 6 novembre 1900 à Basse-Pointe (nord atlantique). Elle vivait au Morne Rouge avec l'une de ses filles et son gendre. Pendant quelques années, elle avait quitté la Martinique, de 13 à 29 ans pour vivre en Guyane. 

De retrour à la Martinique et pour subvenir à ses besoins et à ceux de ses enfants, Irénise Moulonguet a travaillé dans des plantations de canne à sucre et de bananes. L’un de ses anciens collègues, qui a aujourd’hui plus de 80 ans, se souvient encore de son ardeur au travail. "Elle était capable d’emballer plus de 175 régimes de bananes par jour",dit-il.
 
Avec son mari, décédé très jeune, elle a eu 3 filles, deux sont toujours vivantes. Au total, elle a 75 descendants dont 12 arrière-arrière-petits-enfants. Lors de son 112 ème anniversaire, l'un d'entre eux l'avait décrite comme "très drôle, avec de la répartie, et toujours prête à partager ses souvenirs".

Irénise Moulonguet, la doyenne des français aurait eu 113 ans en novembre prochain. Elle est décédée mardi soir peu après 21 heures chez l'une de ses filles au Morne-Rouge.