Grève du carburant : Les gérants augmentent leur marge avec leur prime de retraite

social
Préfet Martinique/ Carburant
Le préfet (au centre) a trouvé un accord provisoire avec les gérants des stations-service de Martinique ©Martinique 1ère
En moins de 24 heures, le mouvement des gérants de stations-service s'est terminé par un accord avec l'état à la préfecture. Dés le 1er juillet 2013, la marge des gérants sera augmentée avec les fonds de leur prime de retraite. Ils sont loin d'être satisfaits, mais cessent leur mouvement...
"C'est une volonté de ne pas importuner les usagers", déclare Jacques-André Lubin, le président de la chambre syndicale des gérants de stations-service, pour justifier la fin rapide du conflit. Les patrons réclament une hausse de 1,74 centime par litre d'essence, ils ont obtenu 0,60 centime, soit un tiers de ce qu'il espéraient. La somme est à prélever sur le fond de prime pour leurs retraites.

"Cet argent ira directement dans les caisses des gérants", précise le préfet. L'opération n'aura aucune conséquence sur le consommateur, assurent l'état et les gérants. Écho d'un accord provisoire avant la mise en place d'un dispositif de fixation des prix du carburant dans les départements d'outre-mer. Le reportage de Kelly Babo et François Marlin