publicité

L'un des présumés coupables libéré !

Le jeune homme de 22 ans qui avait aidé le meurtrier présumé à transporter le corps d'Allan a été libéré mercredi soir et placé sous contrôle judiciaire. Il a quitté la Martinique pour poursuivre ses études. Le procureur de la république, s'en explique.

Le palais de justice de Fort de France. © R.Bastide
© R.Bastide Le palais de justice de Fort de France.
  • Par Joseph Nodin
  • Publié le , mis à jour le
A l'issue d'un débat contradictoire mercredi après-midi dans le bureau du juge des libertés et de la détention, le jeune homme de 22 ans, complice du meurtrier présumé d'Allan Bourgeois, a été libéré mais placé sous contrôle judiciaire. Il reste mis en examen entre autres pour dissimulation de preuves. Son avocat a minimisé sa participation dans cette affaire de meurtre et assuré qu'il présente les garanties de représentation nécessaires. 

En effet, le jeune homme poursuit des études techniques en France. Il a présenté au juge, le nom de l'établissement, le calendrier scolaire et le billet d'avion qui lui a permis de quitter l'île quelques heures après ce débat. Cette libération du complice du meurtrier présumé d'Allan Bourgeois, pourrait provoquer de vives réactions. Par ailleurs, cinq jeunes sont en garde à vue pour le saccage de l'appartement de la mère du meurtrier présumé.

Le nouveau procureur de la république, Eric Corbaux a justifié cette décision jeudi soir, lors du journal présenté par Serge Bilé.
Le procureur justifie la libération du complice
DMCloud:104687

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play