Menace des transporteurs : "On nous traite de voyous ?...on va changer la donne"

social
Les chauffeurs menacent
Les chauffeurs menacent de passer à un mouvement plus dur dans le cadre du confit sur le réseau interurbain Mozaik. ©Martnique 1ère
Salariés des stations-service, transporteurs de matériaux et de marchandises des sections de la CSTM se mobilisent dans le conflit de la CFTU. Le syndicat et ses sections menacent la Martinique d'un mouvement d'envergure dés lundi matin.
Les chauffeurs des sociétés de sous-traitants et de co-traitants campent jour et nuit à la gare routière de Dillon à Fort de France depuis maintenant 21 jours. Ils réclament l'amélioration de leurs conditions de travail et de leurs salaires. Faute de rencontre avec les parties concernées, CFTUCACEM, et les sociétés de transport entre autres, ils prétendent passer à la vitesse supérieure dés lundi matin, mais les modalités de cette mobilisation ne sont pas connues pour l'instant. Une réunion devrait se tenir entre les grévistes et le président de la CACEM, lundi matin. Le point Stéphane Petit-Frère et Patrice Chateau-Degat.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live