Violence : Les députés interpellent le gouvernement

politique
Député Azérot
Bruno Nestor Azérot, député et maire de Sainte-Marie ©Martinique 1ère
Avec 12 homicides dont 10 par arme à feu, depuis le début de l'année, la Martinique est classée parmi les départements les plus violents de France. Le député Bruno Nestor Azérot interpelle le gouvernement, avec le soutien de ses collègues, Alfred Marie-Jeanne et Jean-Philippe Nilor.
Lors de la récente séance des questions au gouvernement, le député Bruno Nestor Azérot a demandé la création d'une enquête parlementaire sur le trafic d'armes aux Antilles. Dans sa réponse, Manuel Valls, le ministre de l'intérieur a confirmé l'envoi de renforts et sa venue aux Antilles dans quelques semaines. A (re)voir le reportage de Francine Aglaé