martinique
info locale

Trois médicaments anticoagulants sur la sellette

santé
Pradaxa
©AFP/PHILIPPE HUGUEN
Eliquis, Pradaxa et Xareltot : trois médicaments faisant partie de la nouvelle classe d’anticoagulants, mise sur le marché en 2008 et prescrits pour prévenir les risques d'accident vasculaire sont aujourd’hui montrés du doigt. Ils peuvent notamment entraîner de graves hémorragies.
En France, les familles de quatre personnes âgées ayant succombé à des hémorragies alors qu'elles prenaient du Pradaxa ont porté plainte pour homicide involontaire contre le laboratoire qui commercialise ce médicament anticoagulant de nouvelle génération (NACO). Cette nouvelle génération d’anticoagulants a pour avantage de ne pas nécessiter de suivi médical particulier, contrairement aux médicaments prescrits auparavant, à l’image du Previscan nécessitant une prise de sang tous les 15 jours. En outre les anticoagulants nouvelle génération ne possèdent aucun antidote à injecter d'urgence en cas de problème.

L'Agence nationale de sécurité du médicament  a vivement recommandé aux patients suivant ce type de traitement de ne pas l'interrompre mais de consulter leur médecin en cas de doute.