Nouvelle tension dans les transports

social
Re-conflit bus
Inquiétude et colère sur le visage des chauffeurs et de leur délégué syndical ©Martinique 1ère
Deux semaines après la signature d'un accord, la CSTM déplore que les patrons des sociétés de transports ne respectent pas leurs engagements. 
Le 11 octobre dernier au conseil régional, toutes les parties concernées signaient un accord dans le conflit des transports après 46 jours de grève sur le réseau interurbain des villes du centre. Aujourd'hui, la CSTM dénonce l'attitude de certains patrons des sociétés sous-traitantes, qui ne respecteraient pas leurs signatures. Reportage de Jacques Delblond. 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live