Cérémonie du 11 novembre 1918 : se souvenir des martiniquais partis au front

défense
Cérémonie du 11 novembre ce matin à Fort de France
©Jean-claude Samyde
La cérémonie de commémoration du 11 novembre 1918 s’est déroulée ce matin à Fort de France, présidée par  Laurent Prevost,  préfet de Martinique en présence d’une délégation de la "Spécial Security Unit" (SSU) de Sainte-Lucie et des collégiens du Robert et de Fort de France.
La transmission de mémoire
Des jeunes du Robert et de Fort de france dans le défilé ©Jean-claude Samyde
Des invités pour cette cérémonie, une délégation de la "Spécial Security Unit" (SSU) de la police Sainte-Lucienne comprenant 20 militaires placés sous l’autorité du 33ème RIMA. Un détachement militaire qui participe à la cérémonie dans le cadre d’un échange bilatéral. Dans le même temps des militaires et des dissidents français sont  reçus à Sainte-Lucie pour ce Remembrance Day (jour du souvenir).
 
Cette cérémonie commémorative accueillait aussi des jeunes : 18 élèves du collège Robert III et 10 élèves du collège Aimé Césaire à Fort-de-France. Ce souvenir du 11 novembre est marqué par un dépôt de gerbes, une prise d'armes avec remise de 5 décorations à des militaires, la lecture de la lettre d'un poilu à sa famille par un collégien, suivie de la lecture de divers autres messages notamment celui de Monsieur Kader Arifministre délégué auprès du ministre de la défense, chargé des anciens combattants.
 

La préparation du Centenaire

Dans le cadre de la préparation du Centenaire de la Première Guerre mondiale, entre 2014 et 2018, le comité de la Martinique s'est déjà réuni à trois reprises pour discuter des événements et manifestations qui permettront, à compter de 2014, de mettre en valeur la participation de la Martinique au premier conflit mondial, encore aujourd'hui assez méconnue.
 
Parmi les projets déjà présentés au comité départemental, celui de plate-forme pédagogique multimédia sur la première guerre mondiale en Martinique et dans la Caraïbe, porté par le centre régional de documentation pédagogique, déjà retenu par la mission nationale du centenaire qui lui a accordé le label " centenaire". Il bénéficiera ainsi d'une visibilité nationale.
Rappel historique
Le 11 novembre 1918, à 5 heures, est signé à Rethondes l'armistice qui marque la fin du premier conflit mondial. Le cessez le feu est effectif à 11 heures, et annonce la fin d'une guerre qui aura fait plus de 8 millions de morts et 6 millions de mutilés et d'invalides. Environ 8000 soldats  Martiniquais sont ainsi partis au front. Un sur cinq n'est jamais revenu.