publicité

L'avocat martiniquais Raphaël Constant a défendu Abdelhakim Dekhar

Abdelhakim Dekhar, arrêté mercredi dans l'enquête sur le tireur parisien, a été condamné pour association de malfaiteurs, après une fusillade qui avait fait cinq morts, à Paris, en 1994. Son avocat de l'époque, le martiniquais Raphaël Constant garde le souvenir d'un homme qui pouvait être manipulé.

Maitre Raphaël Constant, bâtonnier de l'ordre des avocats de Martinique. © Martinique 1ère
© Martinique 1ère Maitre Raphaël Constant, bâtonnier de l'ordre des avocats de Martinique.
  • Par Joseph Nodin
  • Publié le , mis à jour le
Cela fait quinze ans que l'avocat martiniquais n'a pas revu Abdelhakim Dekhar, mais il garde le souvenir d'un homme qui n'avait pas le profil pour tirer sur quelqu'un. "J'avais le souvenir de quelqu'un qui pouvait être manipulé, qui pouvait essayer de manipuler les gens mais pas capable de passer à l'action lui-même",  soutient l'avocat martiniquais.
Maitre Constant
DMCloud:129667

http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/coups-de-feu-a-paris/tireur-de-p...

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play