Les artisans du BTP restent mobilisés.

social
Blocage des camions
Blocage partiel de la route principale entre le sud et le centre de l'île, ( Carrère au Lamentin). ©Martinique 1ère
Les artisans du BTP dénoncent à la fois le manque de commande, l'absence de dialogue constructif avec les autorités alors qu'ils prétendent que leurs entreprises croulent sous les dettes sociales et fiscales. Les réponses de l'état sont jugées insatisfaisantes.
Les artisans du BTP, mobilisés depuis ce matin, estiment qu'ils n'ont pas reçu de réponses satisfaisantes à l'issue d'une rencontre dans la matinée à la préfecture à Fort de France. Ils demandaient un apurement de leurs dettes sociales et fiscales et des délais de paiement plus courts. En retour, les services de l'état leur demandent de fournir une liste de toutes les entreprises en difficulté.

André Pierre-Louis, le secrétaire général chargé des affaires régionales à la préfecture et désigné par le préfet en son absence pour diriger les discussions, a affirmé aux artisans, que ces dossiers pourront être examinés par le haut conseil de la commande publique. Une instance qui sera inaugurée le mois prochain, mais qui est active depuis juin dernier.
Ces réponses ne sont pas acceptables selon les artisans qui pourraient se préparer à un mouvement dont on ignore la nature, pour l'instant.