publicité

Annonce d'une grève illimitée dans les stations-service

Après l’échec de nouvelles négociations ce mardi au ministère des finances, les gérants des stations-service de Martinique, Guadeloupe, Guyane et de la Réunion annoncent un mouvement de grève illimité à partir de jeudi. Les consommateurs se ruent vers les pompes...

De longues files d'attente vers les stations-service (ici à Case-Pilote) © Martinique 1ère
© Martinique 1ère De longues files d'attente vers les stations-service (ici à Case-Pilote)
  • Martinique 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Internet et les stations de radio ont annoncé l'échec des négociations entre le gouvernement et les gérants des stations-service ce mardi matin à Paris, au ministère des finances. Aussitôt des milliers d'automobilistes ont tout de suite compris qu'un nouveau litige s'annonce et ont pris d'assaut les stations, notamment autour de Fort de France.

Échec des négociations

Les gérants dénoncent les conditions de discussion des arrêtés de méthodes pour la mise en application du décret de Victorin Lurel, sur les carburants. Décret déjà publié depuis fin décembre 2013 au journal officiel. Les gérants expliquent notamment avoir fait des propositions sans avoir reçu de réponses de la part du gouvernement.

Grève illimitée?

Les gérants dénoncent la volonté des ministères qui souhaitent que les arrêtés de méthodes entrent en application au 1er février prochain. Dans ces conditions, les gérants annoncent la fermeture pour une durée illimitée des stations-service à partir de jeudi matin. Le mouvement concerne la Martinique, la Guadeloupe, la Guyane et la Réunion.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play