"On sera toujours considérés comme la strike island" (l'île de grève) B.Lescene

tourisme
Touristes embêtés
Les touristes se désolent d'une telle situation. ©Martinique 1ère
Au troisième jour du blocage des stations-service, les conséquences se manifestent dans tous les secteurs et en particulier dans le tourisme. Hôteliers, restaurateurs ou loueurs de voitures commencent à enregistrer des annulations. Les responsables du tourisme sont furieux.
"Si on est limité à rester à l'hôtel, c'est une semaine gâchée", déclare avec inquiétude une touriste venue découvrir la Martinique et qui envisage de louer une voiture au début de la semaine prochaine. A cause de la fermeture des stations-service, elle est en train de déchanter. C'est la preuve que la situation devient déjà préoccupante car les loueurs de voitures en particulier, enregistrent plusieurs annulations

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live