publicité

Église catholique : le grand pardon !

Monseigneur Michel Méranville annule les sanctions infligées à cinq prêtres, coupables d'avoir dénoncé les agissements du vicaire général. Les prêtres peuvent reprendre leurs fonctions mais bien des questions restent dans l'ombre.

Les prêtres retrouvent un semblant de sérénité après l'assemblée générale du clergé © Martinique 1ère
© Martinique 1ère Les prêtres retrouvent un semblant de sérénité après l'assemblée générale du clergé
  • Par Joseph Nodin
  • Publié le , mis à jour le
Monseigneur Méranville avait invité les prêtres sanctionnés à demander pardon pour avoir mis en cause le vicaire général. Ils ne l'ont pas fait, le chef de l'église catholique préfère l'apaisement et autorise une reprise normale de leurs activités. Décision prise à l'issue d'une assemblée générale, ce lundi au foyer de charité à Trinité.
Pardon église

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play