Un deuxième coeur artificiel pour l'hôpital de Fort de France

santé
Machine ECMO
©Outre-Mer 1ère
L'hôpital Pierre Zobda-Quitman à Fort de France vient de recevoir un 2e coeur artificiel (ECMO). Cet équipement prend le relais des poumons et du coeur et devrait permettre de sauver des vies et de réaliser un jour, la première greffe du coeur à la Martinique.
Cette machine est le plus souvent utilisée chez les adultes qui, même avec l'aide d'une assistance respiratoire, ont besoin d'être oxygénés jusqu'à ce que leur corps soit de nouveau capable de s'en charger sans assistance. Cet outil est le deuxième qui vient équiper l'hôpital Pierre Zobda Quitman à Fort de France.

Une brève cérémonie a marqué cette avancée, cette semaine, à l'hôpital de la pitié salpêtrière à Paris, en présence notamment, du professeur François Roch, chef du service de cardiologie à l'hôpital Pierre Zobda-Quitman.

L’oxygénation par membrane extra-corporelle (en anglais ECMO, acronyme de ExtraCorporeal Membrane Oxygenation), désigne, dans la médecine de soins intensifs, une technique extracorporelle pour fournir une assistance en oxygène, tant sur le plan cardiaque que respiratoire, aux patients dont le cœur et les poumons sont si gravement malades ou endommagés qu'ils ne peuvent plus assurer leur fonction.
source : wikipédia
Les Outre-mer en continu
Accéder au live