publicité

Le désarroi des salariés de "tania chaussures"

Une semaine après la liquidation judiciaire des magasins "tania chaussures" (13 mai 2014), les salariés de l'entreprise se retrouvent démunis et tentent de se mobiliser auprès des syndicats.

Les salariés licenciés de "tanya chaussures" autour de Philippe Pierre-Charles de la CDMT © Martinique 1ère
© Martinique 1ère Les salariés licenciés de "tanya chaussures" autour de Philippe Pierre-Charles de la CDMT
  • Par Joseph Nodin
  • Publié le , mis à jour le
Les dix magasins "tania chaussures", installés en Guadeloupe et en Martinique depuis 1980, n'existent plus depuis la liquidation judiciaire prononcée par le tribunal de commerce de Fort de France, le 13 mai dernier.

André Claude, le propriétaire, veut faire appel de la décision, mais elle était inéluctable selon le tribunal, qui a noté trop d'erreurs de gestion. De leur côté, les salariés, qui viennent de recevoir leurs lettres de licenciement, ne comprennent pas et veulent des explications.
Tania chaussures

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play